Le paradoxe d'Eve : éloge de la réconciliation Lire les informations techniques

Le paradoxe d'Eve : éloge de la réconciliation

De Anne-Catherine Sabas chez Ellébore

Broché 156 pages
Paru le 20/02/2013
14,90
Disponible - Expédié sous 3 jours ouvrés

Le Paradoxe d'Ève

Éloge de la réconciliation

2013. La fin du monde n'a pas eu lieu. Pourtant, depuis quelques dizaines d'années, les rapports homme-femme ont considérablement changé en Occident. Pour le meilleur et pour le pire.

Au-delà de la guerre des sexes, de la prise du pouvoir par l'un, puis par l'autre, dans un manège lassant et profondément stérile, ce livre nous propose d'oser la véritable alchimie masculin-féminin.

Nous voici emmenés dans une lecture jungienne de la Belle au bois dormant. Nous sommes à la fois chevalier et princesse : c'est le postulat de ce livre.

Seulement, pour accéder à sa vraie place dans La société, la Belle au bois dormant va devoir élaborer une féminité digne et exempte de culpabilité. C'est ainsi qu'elle pourra, définitivement, s'affranchir de la malédiction d'Ève, et transformer le serpent tentateur en Kundalini symbole d'éveil et de guérison. Pour le bien de tous.

Pour Les hommes, les femmes, pour tout chercheur aspirant à l'unité, qui sait qu'il est à la fois le marcheur, le chemin et l'objectif. Un voyage vers Soi, vers l'amour, vers l'unité.

Biographie

Anne-Catherine Sabas pratique la psychothérapie d'orientation jungienne et la sophro-analyse en cabinet depuis 1998, et est aussi poète, conteuse, essayiste et romancière. Elle a publié en 2012 plusieurs ouvrages pratiques aux Éditions Bussière et Un canard dans mon cabinet aux éditions Ellébore. Son écriture et sa pratique professionnelle s'inscrivent dans une démarche poétique, créative, philosophique, mystique et pratique. Elle considère le processus de réconciliation du masculin-féminin comme une voie royale pour pacifier nos relations avec nous-même et les autres. Elle aime nous interpeller, nous questionner sur la place que nous souhaitons prendre dans ce monde, où le meilleur est toujours possible. Et reste à faire.