Le pays des autres. Vol. 1. La guerre, la guerre, la guerre

feuilleter

facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 365 pages
Poids : 374 g
Dimensions : 14cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-07-288799-4
EAN : 9782072887994

La guerre, la guerre, la guerre

Le pays des autres

de

chez Gallimard

Collection(s) : Blanche

Paru le | Broché 365 pages

20.00 Disponible - Expédié sous 7 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Les libraires en parlent

Thierry LIMON DUPARCMEUR (LIBRAIRIE SAINTE-HORTENSE)

Premier tome d’une future trilogie, ce livre est l’histoire romancée de la famille de l’autrice entre 1944, date à laquelle Mathilde, une alsacienne, s’éprend d’Amine, jeune marocain combattant dans l’armée française, et 1956, à la veille de l’indépendance du Maroc.


Le pays des autres, c’est d’abord celui où vit Mathilde : dans cette ferme reculée du Maroc, où elle étouffe tant à cause de la chaleur que de l’atmosphère étouffante d’une société rigoriste et phallocrate qui n’est pas la sienne.


Mais avec le temps qui passe, le pays des autres, ça devient aussi celui d’Amine, lui, l’ex-soldat français qui ne parvient pas à se reconnaître dans cette jeunesse qui veut rompre les ponts avec le colonisateur.


Et puis, le pays des autres va devenir, aussi, celui de ces colons qui furent les maîtres du système et qui, du jour au lendemain, se voient rejetés des terres qu’ils avaient conquises.


Personne n’est jamais à sa place dans cette histoire. Et le style toujours aussi élégant et délicat de Leïla Slimani fait merveille pour nous décrire ces situations subtiles et dérangeantes que vivent ses personnages.


Avec cet ouvrage très différent de ses précédents romans, Leïla Slimani confirme, s’il en était encore besoin, un talent de « conteuse philosophe » d’une qualité rare.

(Le comptoir des lettres)

Maroc 1945-1956.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Mathilde, jeune alsacienne, s'éprend d'Amine, jeune soldat marocain. Ils se marient et s'installent dans la propriété familiale d'Amine au Maroc, loin de la ville. Rêvant d'exotisme, Mathilde déchante très vite. Tout est à faire dans sa nouvelle habitation. Pourtant, loin de s'apitoyer sur son sort, elle va faire preuve de force et d'abnégation pour soutenir son mari malgré le climat de méfiance qui l'entoure.

Dans le Maroc colonial où la volonté d'indépendance se fait de plus en plus prégnante, Leïla Slimani dresse le portrait de cette famille mixte, dure au labeur et désireuse de réussir, dont le destin pourrait basculer au gré des changements politiques.

La justesse de ce roman est époustouflante !

(La Manoeuvre)

Le premier volet d'une fresque douloureuse et amère qui dépeint les joies fugaces et les désillusions funestes d'un couple franco-marocain au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale. Mathilde, jeune alsacienne et Amine ancien soldat aspirant à devenir fermier vont s'établir à Meknes et tenter de prospérer sur une terre aride et ingrate. Dans une langue fluide et tout en nuances, Leila Slimani creuse les thèmes qui lui sont chers : l'exil, le sentiment d'étrangeté, l'humiliation, le poids des traditions et la volonté farouche d'émancipation.

(Atout Livre)

Premier tome d'une trilogie sur l'histoire marocaine, "Le pays des autres" va vous enchanter par la profondeur de ses personnages, leur destin embarqués dans une Histoire qui les dépasse, et la force de résilience qu'ils parviennent à trouver. La phrase de Leila Slimani se fait plus ample, elle s'installe au plus près de ses personnages avec plus de douceur pour mettre à jour, comme souvent, les lourds mécanismes de la domination à l’œuvre dans nos sociétés.

Quatrième de couverture

Le pays des autres

En 1944, Mathilde, une jeune Alsacienne, s'éprend d'Amine Belhaj, un Marocain combattant dans l'armée française. Après la Libération, le couple s'installe au Maroc à Meknès, ville de garnison et de colons. Tandis qu'Amine tente de mettre en valeur un domaine constitué de terres rocailleuses et ingrates, Mathilde se sent vite étouffée par le climat rigoriste du Maroc. Seule et isolée à la ferme avec ses deux enfants, elle souffre de la méfiance qu'elle inspire en tant qu'étrangère et du manque d'argent. Le travail acharné du couple portera-t-il ses fruits ? Les dix années que couvre le roman sont aussi celles d'une montée inéluctable des tensions et des violences qui aboutiront en 1956 à l'indépendance de l'ancien protectorat.

Tous les personnages de ce roman vivent dans « le pays des autres » : les colons comme les indigènes, les soldats comme les paysans ou les exilés. Les femmes, surtout, vivent dans le pays des hommes et doivent sans cesse lutter pour leur émancipation. Après deux romans au style clinique et acéré, Leïla Slimani, dans cette grande fresque, fait revivre une époque et ses acteurs avec humanité, justesse, et un sens très subtil de la narration.

Biographie

Leïla Slimani est née en 1981. Elle est l'auteure de deux romans parus aux Éditions Gallimard, Dans le jardin de l'ogre (« Folio » n° 6062) et Chanson douce (« Folio » n° 6492), qui a obtenu le prix Goncourt 2016 et le Grand Prix des lectrices de Elle 2017.

Avis des lecteurs Voir les 11 avis

Evelyne T. le 30/07/2020

Super livre

Quand on l'a commencé on ne le lâche plus

Du même auteur : Leïla Slimani