Le père Brafort
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : LIV-368 pages
Poids : 586 g
Dimensions : 16cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7535-7759-6
EAN : 9782753577596

Le père Brafort

de

chez Presses universitaires de Rennes

Collection(s) : La Licorne

Paru le | Broché LIV-368 pages

30.00 Disponible - Expédié sous 5 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

texte établi, annoté et commenté par Alice Primi et Jean-Pierre Bonnet


Quatrième de couverture

Qui est donc Jean-Baptiste Brafort, ce consciencieux chef de gare que le narrateur du roman rencontre sous le second Empire ? Quels talents exceptionnels - ou quels inavouables secrets ? - expliquent la spectaculaire ascension de ce fils de garde champêtre, qui fut quincaillier, patron d'usine, député puis préfet, avant de tomber en disgrâce ? Son histoire pourrait illustrer à merveille l'égalité des chances promise par tous les régimes depuis la Révolution, si la plume mordante d'André Léo (nom de plume de Léodile Champseix, 1824-1900) n'entraînait plutôt les lecteurs vers les tréfonds sordides de la société du dix-neuvième siècle. Les aventures de Brafort, né en 1800 et mort en 1872, se mêlent aux péripéties historiques, retraçant de manière vivante le panorama d'un siècle marqué par les aspirations démocratiques et la lutte des classes.

Cette première édition du feuilleton Le Père Brafort (publié par le Siècle de novembre 1872 à février 1873) nous fait découvrir un roman de moeurs politique, socialiste et féministe, Fun des rares textes littéraires traitant de deux insurrections largement oubliées : celles de juin 1832 et juin 1848. Écrit dans une période de frémissement révolutionnaire, publié avec la volonté de porter un message d'espoir malgré l'écrasement de la Commune, ce récit continue aujourd'hui d'interpeller les lecteurs sur bien des enjeux actuels, en les invitant à « voir les choses autrement qu'avec l'oeil de l'habitude ».

Biographie

Jean-Pierre Bonnet, ancien bibliothécaire à l'université de Poitiers, a participé à plusieurs publications, dont Monsieur Nicolas, édité par Pierre Testud, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 1989.

Alice Primi, docteure en histoire contemporaine, a publié Femmes de progrès. Françaises et Allemandes engagées dans leur siècle, 1848-1870, PUR, 2010. Elle a contribué à deux rééditions d'André Léo : le roman Aline-Ali, Cahiers du Pays Chauvinois, 2011 et Coupons le câble !, éditions Dittmar, 2012.

Du même auteur : André Léo (1824-1900)