Le pèse-claques

feuilleter

facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 141 pages
Poids : 280 g
Dimensions : 15cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-278-08990-1
EAN : 9782278089901

Le pèse-claques

de

chez Didier Jeunesse

Collection(s) : Mon marque-page

Paru le | Broché 141 pages

A partir de 9 ans

12.90 Disponible - Expédié sous 48h ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

illustrations de Guillaume Plantevin


Les libraires en parlent

Chronique Page des libraires, rédigée par Aude Marzin Librairie Jeux, lis, là ! (Paris 7e)

Dans le quartier de Malappris, un homme vient d’arriver et va vite devenir la coqueluche des parents : M. Kam’lott. Cet homme peut aider à redresser tous les enfants qui font des bêtises grâce à une machine de son invention : le pèse-claque. Cette machine infernale (pour les enfants) peut, grâce à un procédé aussi génial que secret, lire dans les pensées des enfants et découvrir ainsi toutes les bêtises que ces chenapans ont faites durant la semaine, estimer tout cela en « poids de bêtises » et décider du nombre de claques et de fessées que le gredin (ou la gredine !) mérite. Mais c’est sans compter sur Tabatha qui est certes une des enfants les plus indisciplinées du quartier mais aussi une des plus futées : elle va vite trouver la faille de la machine et l’exploiter. Ce ne sera pas du goût de l’inventeur et des parents qui ont vite pris goût à la délégation des punitions ! Heureusement, le pèse-claque va se trouver modifié et ce n’en sera que mieux pour tous ! Humour et morale sont au rendez-vous.

Quatrième de couverture

Le Pèse-claques

« Approchez, mesdames et messieurs... Bienvenue au Pèse-claques !
Moi, M. Kam'lott, j'ai fabriqué la seule machine capable de peser scien-ti-fi-que-ment les bêtises de vos enfants et de les punir en conséquence. »

Une machine qui juge les bêtises ?
Les parents en raffolent ! Mais pour les enfants du quartier, c'est le cauchemar absolu. Jusqu'à ce que Tabatha décide de riposter...

Une bataille sans merci où l'on découvre qu'il n'est jamais trop tard pour devenir une sacripouille !

Biographie

Mathilde Lossel aime les mots, ceux de sa langue et aussi ceux qu'elle a entendus pendant ses voyages. Comme Tabatha, elle rêve de relever des défis loufoques. Elle a déjà traversé l'Atlantique en voilier, appris le cornet à pistons et bouillonne de nouvelles idées, aussi joyeuses que déraisonnables.

Du même auteur : Mathilde Lossel