Le pont sur la Drina
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 380 pages
Poids : 205 g
Dimensions : 11cm X 18cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-253-93321-2
EAN : 9782253933212

Le pont sur la Drina

de

chez Le Livre de poche

Collection(s) : Le Livre de poche

Paru le | Broché 380 pages

Poche
7.70 Disponible - Expédié sous 48h ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

traduit du serbo-croate par Pascale Delpech | postface Predrag Matvejevitch


Les libraires en parlent

(Les Mots & les Choses)

Ivo Andric, Prix Nobel de Littérature 1961 relate ici l'histoire du bourg de Visegrad, et de son fameux pont sur la Drina, lieu de passage entre l'Orient et

l'Occident, tantôt sous domination Ottomane ou Austro Hongroise, puis frontière entre Serbie et Bosnie. Autour de ce pont, ce sont 4 siècles d'histoire qui nous sont contés. Andric, dans un tour de force littéraire, relie les époques, les légendes et nous emporte dans ce roman magistral.

Mathilde (La Manoeuvre)

Construit au XVIe par Mehmed Pacha Sokolovic, ce pont est le témoin de cinq siècles d'hitoires, de légendes.

Bosniaques musulmans, serbes orthodoxes, croates catholiques, tous y gravitent.

Majestueux, le pont raconte, et Andric fait de ce lieu le berceau de l'histoire des Balkans et du monde.

Quatrième de couverture

Le Pont sur la Drina

À Vi(...)egrad, c'est sur le pont reliant les deux rives de la Drina - mais aussi la Serbie et la Bosnie, l'Orient et l'Occident - que se concentre depuis le XVIe siècle la vie des habitants, chrétiens, juifs, musulmans de Turquie

ou « islamisés ». C'est là que l'on palabre, s'affronte, joue aux cartes, écoute les proclamations des maîtres successifs du pays, Ottomans puis Austro-Hongrois.

Le grand romancier yougoslave Ivo Andri(...), prix Nobel de littérature en 1961, nous rapporte ici la chronique de ces quatre siècles, mêlant la légende à l'histoire, la drôlerie à l'horreur.

Ce roman, paru en 1945, oeuvre d'un écrivain bosniaque par sa naissance, croate par son origine et serbe par ses engagements d'alors, nous paraît aujourd'hui mystérieusement prophétique.

Un des plus grands romans de ce siècle.
Nicole Zand, Le Monde.