Le rapport Langevin-Wallon : pour l'école
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 127 pages
Poids : 120 g
Dimensions : 13cm X 20cm
Date de parution :
EAN : 9782842058142

Le rapport Langevin-Wallon

pour l'école

chez Mille et une nuits

Paru le | Broché 127 pages

Professionnels

Impression à la demande
13.00 Impression à la demande chez l'éditeur - Expédié sous 15 à 20 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

«Au moment où s'ouvre un nouveau débat sur l'école, nous avons voulu mettre à la disposition de tous un texte culte : le rapport Langevin-Wallon. Depuis 1946, date de sa publication, aucune réforme, aucun débat autour de l'école n'a eu lieu sans qu'on s'y réfère d'une manière ou d'une autre. (...) Une lecture récente m'a fait prendre conscience que ceux qui s'y référaient, que ce soit positivement ou négativement, ne l'avaient manifestement pas lu ou pas compris. (...) Ce qui est plus surprenant, c'est que ceux qui ont défendu ce plan, qui s'y sont constamment référés en ont eux aussi totalement déformé, défiguré l'esprit.

Les problèmes posés sont encore ceux d'aujourd'hui. Les réponses suggérées ou esquissées permettront à tous de voir combien les débats qui ont opposé dans le microcosme éducatif les républicains et les pédagogues, les tenants du savoir et les défenseurs de l'élève, les défenseurs de la culture contre les adeptes de la formation, étaient - et sont - totalement dépassés. (...)

Tout y est dit simplement, mais tout y est dit. Sur les objectifs de l'enseignement, le rôle de l'école, sa place dans la cité, mais aussi sur des plans plus techniques : la formation des maîtres, l'inspection, les horaires ou la manière de concevoir les programmes. On lira avec un intérêt particulier l'extraordinaire chapitre sur l'éducation morale et civique, la formation de l'homme et du citoyen.»

Biographie

Ancien ministre de l'Éducation nationale, de la Recherche et de la Technologie, Claude Allègre est professeur à l'Institut universitaire de France à l'université Denis-Diderot. François Dubet est professeur de sociologie à Bordeaux.

Philippe Meirieu est directeur de l'IUFM de l'Académie de Lyon.