Le roi disait que j'étais diable
facebook twitter

Le roi disait que j'étais diable

de

chez Grasset

Paru le | Broché 236 pages

Grand format Livre broché
19.00 Disponible - Expédié sous 6 à 10 jours ouvrés - COVID oblige
Ajouter au panier Frais de livraison

Chronique Page des libraires, rédigée par Patrice Vannier Librairie Les Beaux Titres (Levallois-Perret)

Après La Folie du roi Marc (Grasset), qui revisitait la légende de Tristan et Iseut, et La Passion selon Juette (Le Livre de Poche), qui racontait l’histoire d’une femme moderne et féministe avant la lettre, Clara Dupont-Monod réinvestit le xiie siècle avec une autre figure féminine légendaire, Aliénor d’Aquitaine, épouse du roi Louis VII pendant une quinzaine d’années. Tout semble les opposer. Leurs caractères sont radicalement différents. Elle aime la guerre autant que la poésie et les champs de bataille ont pour elle la même grâce qu’une enluminure. La colère est pour elle une arme essentielle que l’on se doit de posséder et qui fait cruellement défaut à Louis. N’étant pas prédestiné à une carrière royale, il a suivi une formation ecclésiastique, son caractère en est marqué, ses décisions et positions politiques s’en ressentent. D’une nature plutôt pacifique, il est persuadé que la diplomatie peut tout résoudre. Leur mariage fut arrangé pour agrandir le royaume de France en rattachant à la couronne le vaste et riche duché d’Aquitaine, s’étendant de la Loire aux Pyrénées et de l’Auvergne à l’Atlantique. Louis VII tombe amoureux d’Aliénor dès leur première rencontre et fera tout pour se faire aimer d’elle. Il reniera ses convictions chrétiennes et ses idéaux, mènera des batailles et cautionnera des atrocités comme le massacre de milliers d’innocents à Vitry-en-Perthois, dont il ressortira laminé. Enfin, ils partiront à la tête d’une immense armée pour la seconde croisade, les menant de Jérusalem à la cuisante défaite du siège de Damas. Tous ces choix furent dictés par Louis dans l’espoir qu’Aliénor le regarde et l’admire, ce qui n’arrivera jamais. L’auteure, usant d’une écriture romanesque et faisant s’exprimer tour à tour ces deux héros, ne laisse pas une seconde de répit à ses lecteurs. Elle nous entraîne dans cette palpitante épopée de quinze ans. Mais la manière de Clara Dupont-Monod, c’est aussi une description amoureuse des paysages qui entourent Aliénor, de cette campagne natale moelleuse et douce qu’elle quitte avec déchirement, de ses échappées enjouées dans un Paris qui se décompose, jusqu’à la découverte d’un Orient sanglant, fastueux et parfumé. Clara Dupont-Monod raconte « son » Aliénor, et au fil de la lecture on partage ses doutes, ses espoirs, son ambition, son mépris des conventions et son amour pour la poésie des troubadours.

Depuis le XIIe siècle, Aliénor d'Aquitaine
a sa légende. On l'a décrite libre, sorcière,
conquérante : «le roi disait que j'étais
diable», selon la formule de l'évêque de
Tournai...

Clara Dupont-Monod reprend cette
figure mythique et invente ses premières
années comme reine de France, au côté de
Louis VII.

Leurs voix alternent pour dessiner le
portrait poignant d'une Aliénor ambitieuse,
fragile, et le roman d'un amour impossible.

Des noces royales à la deuxième Croisade,
du chant des troubadours au fracas des
armes, émerge un Moyen Age lumineux, qui
prépare sa mue.
Aliénor d'Aquitaine, agitée et incertaine, se construit auprès de son époux, le roi Louis VII. Ils forment un vrai couple, dans lequel le mari occupe une place prépondérante. La reine redoutable n'est pas encore née. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 236 pages
Poids : 230 g
Dimensions : 13cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-246-85385-5
EAN : 9782246853855

Du même auteur : Clara Dupont-Monod