Le roi tué par un cochon
facebook twitter

Le roi tué par un cochon

une mort infâme aux origines des emblèmes de la France ?

de

chez Points

Collection(s) : Points. Histoire, n° 541

Paru le | Broché 265 pages

Public motivé

Poche Livre broché
8.80 Disponible - Expédié sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Le roi tué par un cochon

Le bleu est la couleur de la France, tout le monde le sait. Ce que l'on sait moins, en revanche, c'est que le choix de cette couleur est dû à un vulgaire cochon domestique qui, vagabondant dans une rue de Paris, causa la mort du fils aîné du roi Louis VI le Gros en 1131. Cette mort accidentelle, provoquée par un animal impur, apparut aux contemporains comme une souillure infâme jetée sur la monarchie et sur le royaume. Pour l'effacer, ce dernier fut placé sous la protection de la Vierge, à laquelle on emprunta deux de ses attributs iconographiques pour créer les premières armoiries royales : le lis et l'azur, symboles de pureté. Peu à peu, ce bleu marial devint la couleur de la France. Il l'est encore aujourd'hui.
En 1131, le prince Philippe, fils aîné du roi Louis VI le Gros, fait une chute de cheval mortelle, à cause d'un cochon. Cet événement permet de comprendre la portée symbolique du porc dans l'Europe chrétienne de l'époque. Pilier de l'alimentation et des débuts de la médecine, il est aussi le symbole d'un grand nombre de péchés : saleté, goinfrerie ou encore stupidité. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 265 pages
Poids : 153 g
Dimensions : 11cm X 18cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7578-7316-8
EAN : 9782757873168

Du même auteur : Michel Pastoureau