Le ruban
facebook google+ twitter

Le ruban

de

chez P. Picquier

Collection(s) : Littérature grand format

Paru le | Broché 282 pages

Grand format Livre broché
19.50 Indisponible

traduit du japonais par Myriam Dartois-Ako


Chronique Page des libraires, rédigée par Sarah Gastel Librairie Terre des Livres (Lyon)

Ruban, c’est le nom d’un petit oiseau aux bajoues orangées et à la tête bordée d’une plume solitaire à la manière des chignons des samouraïs d’autrefois, qu’une vieille dame aux manières élégantes et surannées, Sumire, et sa petite-fille Hibari, jeune écolière, accueillent dans la maison familiale. Couvé, nourri et élevé, ce nouveau venu concentre toute l’attention des deux personnages et rythme leur quotidien. Entre apprentissage de tours, moments de liberté en dehors de la cage et parties de cache-cache, les journées s’égrènent harmonieusement. Partageant un secret commun, les liens se fortifient entre nos deux héroïnes, jusqu’au jour où Ruban s’échappe pour ne plus revenir, accablant de chagrin Sumire. C’est ainsi que notre jeune protégé vole d’une personne à une autre, essaimant joie de vivre et apaisement. L’oiseau, témoin de profondes nostalgies, d’infinis chagrins et de grands désenchantements, rencontrera sur son chemin une jeune femme en deuil, un jeune travesti du nom de Tori au mal-être apparent, un homme se remémorant son premier amour dans un bar, ou encore maître Mihoko, une illustratrice qui sait ses jours comptés, et son amie de toujours, Fû, qui veille sur elle… autant de destinées contrariées que va adoucir Ruban. Mais qu’est-ce qui relie toutes ces histoires ? Que sont devenues Sumire et Hibari ? Et quel est donc ce lien particulier que nous pressentons entre la vieille dame et Ruban ? Dans son nouveau roman, Ito Ogawa aborde des sujets graves et esquisse des problématiques douloureuses de l’existence, tout en les colorant d’espoir. Roman des possibles, ce livre lumineux, tout de douceur, de fantaisie et de poésie, célèbre le retour à soi. Le Ruban est assurément le livre à lire pour se donner du baume au cœur.

Ce roman d'Ogawa Ito, il semble qu'une voix nous le murmure à l'oreille, tendre et gourmande. Une voix qui, même aux heures d'ombre, fait le pari de la vie.

Cela commence comme un conte par une grand-mère, une petite fille et un oiseau.

Une grand-mère fantasque et passionnée d'oiseaux trouve un oeuf tombé du nid, le met à couver dans son chignon et donne à l'oiseau qui éclôt le nom de Ruban. Car cet oiseau, explique-t-elle solennellement à sa petite-fille, « est le ruban qui nous relie pour l'éternité ».

Un jour, l'oiseau s'envole et pour les personnes qui croisent son chemin, il devient un signe d'espoir, de liberté et de consolation.

Ce roman grave et lumineux, où l'on fait caraméliser des guimauves à la flamme et où l'on meurt aussi, comme les fleurs se fanent, confie donc à un oiseau le soin de tisser le fil de ses histoires. Un messager céleste pour des histoires de profonds chagrins, de belles rencontres, et de bonheurs saisis au vol.
Sumire est passionnée par les oiseaux. Quand elle trouve un oeuf tombé du nid, elle le met à couver et offre l'oisillon à sa petite-fille Hibari, en lui expliquant qu'il est le ruban les reliant à jamais. Mais un jour l'oiseau s'enfuit de sa cage, apportant joie et réconfort partout où il passe. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 282 pages
Poids : 340 g
Dimensions : 14cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-8097-1029-8
EAN : 9782809710298

Du même auteur : Ito Ogawa