Le rythme du corps : Céline, Fitzgerald, Borges, Calvino, Guyotat, Sollers, Pleynet
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 179 pages
Poids : 250 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
EAN : 9782747536936

Le rythme du corps

Céline, Fitzgerald, Borges, Calvino, Guyotat, Sollers, Pleynet

de

chez L'Harmattan

Collection(s) : Critiques littéraires

Paru le | Broché 179 pages

Public motivé

15.00 Disponible - Expédié sous 14 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

Au fil du XXe siècle des fissures apparaissent dans le corps des littératures européennes. Un nouvel esprit de révolte fait rage, s'acharne à détruire l'intrigue, à diluer le personnage, à évincer la représentation. La recherche d'une nouvelle esthétique passe toujours par un travail approfondi sur le rythme et le corps. Un rythme qui, dans la tradition d'Apollinaire, va jusqu'à constituer la seule ponctuation chez Sollers. On sait l'importance que lui accordent Céline, Borges et Guyotat chez qui le rythme est l'architecture même de la phrase, sa dynamique interne, l'onde émise à l'adresse de l'Autre dont il appelle la participation, qu'il invite au mouvement. C'est la sensualité qui s'incarne au contact du corps, ce sont les trémulations de l'amour, sous le déroulement hiératique de la phrase. C'est la puissance charnelle qui irradie les mots, la dynamique du désir, la source de l'érotisme, à l'image du corps féminin. L'Autre le reçoit en lui-même, dans sa chair, y répond, s'abandonne...

Bâti sur la récurrence des temps forts, des accents, des césures, le rythme est le jaillissement de la vie, le repère du corps auquel il impulse le mouvement et dont il épouse les proportions, règle les oscillations... s'en détache sensiblement pour y revenir, déplacé, et relancer le tempo sur lequel ces paroles de révolte, de violence et de désir se fondent.

Biographie

Enseignant, critique, attaché depuis de nombreuses années à l'oeuvre de Raymond Queneau à qui il consacre sa thèse de Troisième Cycle, sa thèse de Doctorat d'Etat, ainsi qu'un ouvrage intitulé : Raymond Queneau : L'oeil, l'oreille et la raison, Marcel Bour-Dette-Donon est, en outre, l'auteur de nombreux articles et de plusieurs ouvrages sur la littérature moderne.

Du même auteur : Marcel Bourdette Donon