Le secret de Joe Gould
facebook google+ twitter

Le secret de Joe Gould

de

chez Autrement

Collection(s) : Littératures

Paru le | Broché 186 pages

Grand format Livre broché
18.00 En stock - Expédié sous 24h
Ajouter au panier Frais de livraison

traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Sabine Porte


Mme Libraire Atout Livre (Librairie Atout-Livre)

A découvrir !

Personnage excentrique et bohème, devenu culte aux Etats-Unis, Joe Gould a hanté les rues de New-York pendant des années, clamant partout qu'il était en train d'écrire une oeuvre monumentale : Une histoire orale de notre temps, prétendument plus longue que la Bible...

On ne se lasse pas un seul instant de ce portrait haut en couleur du vagabond attachant et inlassable qu'était Joseph Ferdinand Gould.

Mathilde Labalette

«Avec son pardessus trop grand, sa tête nue et sa figure
sale, l'homme, malgré sa barbe, avait un air enfantin,
égaré : un enfant qui se serait amusé avec des petits
camarades à essayer des vêtements d'adulte au grenier.»

Devenu une sorte de légende urbaine, Joe Gould a hanté
les cafés, les diners, les bars, les trous à rats de Greenwich
Village. Il se vantait d'écrire une oeuvre totale, fruit de
vingt mille conversations, dont les rares fragments publiés
ont inspiré l'avant-garde littéraire des années 1920.
Quatre décennies plus tard, Joseph Mitchell, lui-même
portraitiste de génie au New Yorker, se lance à la
poursuite de ce manuscrit mythique et en tire son
propre roman, Le Secret de Joe Gould, un livre culte,
que l'on brûle encore de faire découvrir.
Portrait de Joe Gould (1889-1957), un marginal qui fut une figure de Greenwich Village dans la première moitié du XXe siècle. Personnage radical et poignant qui se disait l'auteur du plus long manuscrit jamais écrit, il fascinera le journaliste du "New Yorker" qui le rencontra en 1942 et lui consacrera ce livre paru en 1964. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 186 pages
Poids : 230 g
Dimensions : 15cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7467-3367-1
EAN : 9782746733671

Du même auteur : Joseph Mitchell