Le seigneur de la route

feuilleter

facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 239 pages
Poids : 284 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7021-4279-0
EAN : 9782702142790

Le seigneur de la route

de

chez Calmann-Lévy

Collection(s) : Littérature

Paru le | Broché 239 pages

Impression à la demande
21.30 Impression à la demande chez l'éditeur - Expédié sous 15 à 20 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

Que faire lorsque tout va mal ? Lorsque l'on est chahuté par ses élèves, méprisé par ses collègues, piétiné par ses supérieurs, trompé par son épouse ?

Pierre Raustampon ne supporte plus cette vie et, un jour, s'enfuit dans la luxueuse Mercedes de l'amant de sa femme. Grisé par la puissance de cette voiture, il fonce pleins gaz, sillonnant au hasard l'Hexagone. Il espère ainsi couper les ponts avec une existence désespérante. À cette errance géographique se superpose un trajet plus intime, un voyage intérieur qui le conduit vers d'obscures régions de lui-même.

De multiples péripéties - rencontres féminines plus que troublantes, maffieux et policiers lancés à ses trousses, échanges amoureux avec l'épouse de son rival - l'amènent à découvrir une vérité à laquelle il est loin de s'attendre. Une vérité brutale qui donnera un sens particulier à cette aventure.

Porté par une écriture très visuelle et conduit à la manière d'un thriller alternant suspense et humour, ce road novel est une fable morale dont l'enseignement pourrait être le suivant : on peut fuir le plus loin possible, on n'échappe pas à son destin.

Biographie

Auteur de thrillers psychologiques pour la plupart adaptés au cinéma (Neutralité malveillante réalisé par Francis Girod, Mortel Transfert par Jean-Jacques Beineix, ou encore Une place parmi les vivants porté à l'écran par Raoul Ruiz), Jean-Pierre Gattégno a également publié de nombreux romans dont les derniers, J'ai tué Anémie Lothomb et Mon âme au diable, aux éditions Calmann-Lévy.

Du même auteur : Jean-Pierre Gattegno