Le siège de Maubeuge : 25 août-8 septembre 1914

feuilleter

facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 284 pages
Poids : 468 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7574-2074-4
EAN : 9782757420744

Le siège de Maubeuge

25 août-8 septembre 1914

de

chez Presses universitaires du Septentrion

Collection(s) : Documents et témoignages , Temps, espace et société

Paru le | Broché 284 pages

Tout public

23.00 Disponible - Expédié sous 3 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

édition critique par Jean Heuclin | avant-propos Arnaud Decagny | préface Paul de Puybusque


Quatrième de couverture

Le siège de Maubeuge 25 août - 8 septembre 1914

En 1914, la résistance de la place-forte de Maubeuge fut la plus longue. Elle suscita une vive polémique politico-militaire autour du gouverneur Fournier, laissant cours à deux légendes : l'investissement par 60 000 Allemands et si « Maubeuge avait tenu 24 h de plus » le sort de la guerre eut été changé. Le journal du VIIe CAR de von Zwehl publié en 1921, ignoré pendant un siècle et retrouvé à Zurich consultable grâce à une traduction et une étude critique, met en évidence les erreurs d'estimation du plan Schlieffen, la présence de 25 000 Allemands, les retards d'approvisionnement en munitions, la perte de 25 à 30 % des effectifs du VIIe CAR à l'issue de sa marche forcée le 13 septembre au matin sur le Chemin des Dames.

L'édition de cette source, ignorée pendant un siècle, est complétée par des extraits des rapports des généraux von Bülow et von Kuhl sur le contexte militaire et deux articles de journaux mettant en avant la puissance de l'artillerie lourde. Il appartiendra au public de mesurer la réflexion de Jean Jaurès : « Dans les grandes plaines du Nord... qu'y-a-t-il pour répondre ? Le seul camp retranché de Maubeuge, un îlot surnageant dans une grande nappe d'invasion ! »...

Biographie

Né le 27 juillet 1851 à Osterode am Harz, Johann « Hans » Bertold Alexander von Zwehl, fils de fonctionnaire, intègre l'armée dès l'âge de 19 ans lors de la guerre franco-allemande de 1870. De simple aspirant, il grimpe progressivement les échelons : lieutenant, capitaine, colonel... Il est affecté à l'état-major général, et atteint le grade de général de corps d'armée à la fin de sa carrière après avoir commandé la 13e division à Münster. Il quitte le service actif en 1908, mais il est rappelé lors de la mobilisation pour la Grande Guerre et s'illustre lors de la prise de Maubeuge, qui lui vaudra d'être décoré en 1914 de la médaille du mérite par l'empereur. Il est ensuite nommé gouverneur d'Anvers jusqu'à la fin de la guerre.

Jean Heuclin, Docteur HDR de Paris IV-Sorbonne, est professeur d'Histoire à l'Université Catholique de Lille, doyen honoraire de la Faculté des Lettres et auteur de plusieurs ouvrages en histoire médiévale et dans le cadre du Centenaire 14-18.