Le soliloque du roi Léopold : une défense de son régime congolais
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 76 pages
Poids : 114 g
Dimensions : 13cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-913661-86-8
EAN : 9782913661868

Le soliloque du roi Léopold

une défense de son régime congolais

de

chez l'Oeil d'or

Collection(s) : Fictions & fantaisies

Paru le | Broché 76 pages

12.00 Disponible - Expédié sous 7 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Freddy Michalski | préface de Jean-Luc A. d' Asciano & François Emery | gravures de Sarah d'Haeyer


Quatrième de couverture

Le soliloque du roi Léopold

Une défense de son régime congolais

Si les hommes étaient réellement des hommes, comment un Tsar serait-il concevable ? Et comment serait-il concevable que la possibilité existe de celui que je suis ? Sauf que nous sommes effectivement concevables ; et même nous ne craignons rien ; et avec l'aide de Dieu, nous continuerons nos petites affaires depuis notre vieil étal. Et l'on s'apercevra que la race nous supportera, de cette même manière docile qui remonte à des temps immémoriaux. « De temps à autre, elle fera la grimace et parlera haut et fort, en dépit de quoi, elle continuera à rester à genoux. »

Le Soliloque du roi Léopold, publié en 1905, est un pamphlet contre les exactions du régime colonial de Léopold II au Congo. Ce roi européen serait responsable de la mort de 10 millions de Congolais, soit 50 % de la population du pays. Avec ce soliloque satirique, Mark Twain imagine la réponse du monarque aux crimes dénoncés par la presse. Le souverain, cupide et sanguinaire, souligne notamment l'hypocrisie de la communauté internationale qui lui avait fait don de cette partie du Congo. Ce texte eut une véritable incidence sur l'opinion publique, laquelle forca Léopold II à céder le Congo à la Belgique, après en avoir été l'unique propriétaire durant 24 ans.

Biographie

Mark Twain, de son vrai nom Samuel Langhome Clemens, est né à Florida (Missouri) le 30 novembre 1835. Il grandit au bord du Mississippi, qu'il décrira plus tard dans Les Aventures de Tom Sawyer (1876) et dans Les Aventures de Huckleberry Finn (1884). Il fut typographe, pilote sur le Mississippi, d'où il devait tirer son pseudonyme, qui signifie « deux brasses de fond » (La Vie sur le Mississippi, 1883), chercheur d'or (À la dure, 1872) avant de devenir écrivain et de publier La Grenouille sauteuse de Calveras en 1865. Il est à l'apogée de sa carrière lorsqu'une série de malheurs domestiques - mort de sa femme, mort d'une de ses filles, folie de l'autre - le fait changer de style (Jeanne d'Arc, 1896 ; What is man, 1906). Mark Twain meurt le 21 avril 1910 à Redding (Connecticut).

Sarah d'Haeyer est auteure et illustratrice. Elle a notamment publié Histoires de Chacalou, Ma tante Philomène, Café-crème, Pépé ou encore Cul aux éditions Ritagada et Bouilles coédité par Ritagada et l'Oeil d'Or. Elle a également illustré pour les éditions l'Oeil d'Or Un yankee du Connecticut à la cour du roi Arthur, Les Aventures de Huckleberry Finn, L'Étranger mystérieux, Le Prétendant américain, Lettres de la Terre, Journal d'Adam et journal d'Ève de Mark Twain ainsi que La Catastrophe des mines de Courrières, Examen critique de la pétrification, L'Hérésie de Fra Serafico et autres histoires...

Du même auteur : Mark Twain