Le spartakisme
facebook twitter

Le spartakisme

les dernières années de Rosa Luxemburg et de Karl Liebknecht
1914-1919

de

chez Otium éditions

Collection(s) : Les taupes

Paru le | Broché 615 pages

Public motivé

Grand format Livre broché
25.00 Disponible - Expédié sous 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

préface de Nicolas Offenstadt


Août 1914. Déclaration de la Grande Guerre. Oublieux des résolutions votées peu avant, le Parti social-démocrate allemand, invoquant le péril « cosaque », adopte la politique d'Union sacrée. Seul, au Reichstag, Karl Liebknecht s'insurge contre le vote des crédits militaires.

Autour de Liebknecht et de Rosa Luxemburg s'organisent peu à peu les militants socialistes qui réprouvent l'attitude prise par la direction de leur parti. Ces opposants, qui prendront, en 1916, le nom de spartakistes, vont lutter sans relâche pour éclairer les masses sur le caractère impérialiste de la guerre.

Manifestations de rue, distributions de tracts, grèves, qui, en avril 1917, prendront une ampleur considérable. La révolution russe, bientôt, décuple les espoirs...

Novembre 1918. Soulèvement des marins à Kiel. À l'action antimilitariste succède, pour le « groupe Spartacus », la vraie lutte, celle qui devrait amener la naissance d'une république socialiste allemande.

La bourgeoisie, l'armée, les socialistes « majoritaires » se liguent contre le mouvement révolutionnaire, et c'est la semaine sanglante de janvier 1919. Liebknecht et Rosa Luxemburg, arrêtés à Berlin, sont assassinés. « Spartacus écrasé ! », titrent les journaux. Mais la IIIe Internationale est née.

Le spartakisme, spectre terrifiant pour les contemporains, a pris, une fois disparu, l'aspect d'un mythe. Karl Liebknecht et Rosa Luxemburg tendent à devenir des personnages de légende. Gilbert Badia nous propose ici la relation et l'analyse minutieuses d'événements souvent mal connus ou déformés et fait apparaître la vraie figure de ces révolutionnaires qui affrontent des problèmes étrangement actuels.

Vingt-quatre documents complètent cette étude et plongent le lecteur dans l'atmosphère d'une lutte encore plus complexe et héroïque qu'on ne l'imagine.
Dans cet ouvrage initialement paru en 1967, l'auteur étudie la révolution avortée de 1918-1919 en Allemagne qui mena à l'assassinat de dizaines de milliers d'ouvriers et à l'écrasement du mouvement dissident du parti social-démocrate des spartakistes. A travers les itinéraires de R. Luxemburg et K. Liebknecht, il démontre que cette répression contenait les germes du nazisme. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 615 pages
Poids : 957 g
Dimensions : 17cm X 21cm
Date de parution :
EAN : 9791091837231

Du même auteur : Gilbert Badia