Le test de l'arbre : un dessin pour comprendre et interpréter
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 300 pages
Poids : 260 g
Dimensions : 12cm X 18cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-84835-272-5
EAN : 9782848352725

Le test de l'arbre

un dessin pour comprendre et interpréter

de

chez In press

Collection(s) : Concept-psy

Paru le | Broché 300 pages

Tout public

Poche
14.00 Disponible - Expédié sous 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

Dans son apparente simplicité, l'arbre entretient avec l'homme toute une série d'analogies. Le dessin d'un arbre, grand classique enfantin - mais valable pour tous -, constitue un outil particulièrement intéressant pour la psychologie. L'analyse des dessins fournit de précieuses indications de personnalité, à conjuguer avec d'autres procédés de diagnostic. En effet, ce dessin suscite chez son auteur des phénomènes expressifs faisant appel à ses déterminations inconscientes. La perception de soi, les chocs du passé, les angoisses, les aspirations intimes : autant d'éléments que le dessin de l'arbre peut sensiblement éclairer.

Ce livre retrace l'historique du test de l'arbre et en présente les principales approches méthodologiques. Du simple test de personnalité à l'observation clinique des psychopathologies, tous les champs d'application de la technique sont évoqués. En détaillant l'analyse systématique des tracés, l'auteur propose des clés d'interprétation et illustre ses propos de nombreux exemples commentés.

Un ouvrage clair et référencé, accessible à tous, sur cet outil simple et rapide qu'est le test de l'arbre dans l'investigation de la personnalité et des troubles psychiques.

Biographie

Lydia Fernandez professeur en psychologie de la santé et du vieillissement, psychologue clinicienne, université de Lyon 2 (Lumière), Institut de psychologie, Département de psychologie de la santé, de l'éducation et du développement (PSED), Laboratoire santé, individu et société (SIS, EAM 4128), membre associé du Laboratoire Epsylon EA 4556, Montpellier III.