Le traumatisme de la naissance
facebook google+ twitter

Le traumatisme de la naissance

influence de la vie prénatale sur l'évolution de la vie psychique individuelle et collective

de

chez Payot

Collection(s) : Petite bibliothèque Payot, n° 22

Paru le | Broché 292 pages

Tout public

Poche Livre broché
10.00 En stock - Expédié sous 24h
Ajouter au panier Frais de livraison

traduit de l'allemand par Samuel Jankélévitch | postface du Dr Claude Girard


« La séparation est comme un jeu de cache-cache. »

Pourquoi la mère est-elle tantôt objet d'amour, tantôt objet de haine ? Pourquoi les moments de séparation provoquent-ils une telle angoisse chez le nourrisson ? Avant Melanie Klein et Winnicott, Otto Rank jeta, en 1924, les bases de la psychanalyse des tous premiers stades de la vie. Le traumatisme de la naissance n'est pas celui de l'accouchement, mais d'une perte. Chaque nouvelle vie trouve son premier objet, la mère, pour le perdre aussitôt : c'est la catastrophe originaire. Même avec la plus douce des mères et la naissance la moins violente, l'être humain naît dans l'angoisse. Voici l'acte premier d'une tragédie qui se vit autant dans le corps que dans le psychisme, et qui ouvre à notre relation ambivalente à la mère, avant tout oedipe.
O. Rank met en évidence le rôle primordial de la relation mère-enfant. Il montre que la naissance constitue un traumatisme majeur dans la vie du nouveau-né qui influence de façon profonde son inconscient et sa vie ultérieure. Ouvrage publié pour la première fois en 1924. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 292 pages
Poids : 184 g
Dimensions : 11cm X 17cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-228-92395-8
EAN : 9782228923958