Le Trocadéro : les métamorphoses d'une colline de Paris Lire les informations techniques

Le Trocadéro : les métamorphoses d'une colline de Paris

De Frédéric Seitz chez Belin

Broché 109 pages
Paru le 15/11/2005
23,50
Indisponible

Le Trocadéro

Les métamorphoses d'une colline de Paris

Culminant à soixante mètres d'altitude, la colline de Chaillot est un des points hauts, naturels, qui dominent la vallée de la Seine à Paris.

Par sa situation « admirable », elle fait longtemps rêver les puissants et leurs architectes. De nombreux projets grandioses - équipements de prestige ou monuments à la gloire des pouvoirs en place - s'y succèdent. Aucun ne voit cependant le jour et le Trocadéro devient progressivement un lieu de fêtes urbaines.

Les premiers aménagements significatifs de la colline sont conçus pour l'Exposition universelle de 1867. Ces aménagements - qui contribuent grandement à la formation du luxueux quartier de Chaillot à partir des années 1870 - préfigurent ceux qui sont réalisés à l'occasion des Expositions suivantes de 1878 et de 1937.

Le palais du Trocadéro est le premier grand édifice parisien conservé à l'issue d'une Exposition universelle. Il inaugure une tradition qui permet à Paris de s'enrichir par la suite de la Tour Eiffel (1889), du Grand Palais, du Petit Palais et de la gare d'Orsay (1900), du musée des Colonies (1931) puis du nouveau palais du Trocadéro : le palais de Chaillot (1937).

Du palais du Trocadéro au palais de Chaillot, voici l'histoire de transformations considérables et durables, des hommes qui les ont mises en oeuvre et des débats qu'elles ont soulevés.

Biographie

Frédéric Seitz, architecte, est professeur à l'Université de technologie de Compiègne et à l'École spéciale d'architecture.

Le Trocadéro de Frédéric Seitz chez Belin
Indisponible