Le voyant d'Etampes

feuilleter

facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 378 pages
Poids : 452 g
Dimensions : 14cm X 20cm
Date de parution :
ISBN : 979-10-329-0929-4
EAN : 9791032909294

Le voyant d'Etampes

de

chez Editions de l'Observatoire

Paru le | Broché 378 pages

20.00 Disponible - Expédié sous 48h ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison
Ce livre est également présenté dans notre sélection :

Les libraires en parlent

(Le Genre urbain)

Abel Quentin est en très grande forme, il pulvérise l'époque à travers à travers les tourments d'un personnage en proie aux velléités wokistes qui le mettent au banc sans sommation. Il y a comme une odeur de Philip Roth ou John Fante dans cette descente aux enfers aussi cynique que majestueusement ambiguë qui font du « Voyant d'Etampes » un objet littéraire dense autant qu'un examen des points de vue sur les questions du racisme. Joussif !


(ATOUT LIVRE)

L'intelligence et la lucidité de Michel Houellebecq ... sans la provocation gratuite !

Un très grand roman aussi pertinent que savoureux, juste et engagé, BRAVO !

Quatrième de couverture

Le voyant d'Étampes

« J'allais conjurer le sort, le mauvais oeil qui me collait le train depuis près de trente ans. Le Voyant d'Etampes serait ma renaissance et le premier jour de ma nouvelle vie. J'allais recaver une dernière fois, me refaire sur un registre plus confidentiel, mais moins dangereux. »

Universitaire alcoolique et fraîchement retraité, Jean Roscoff se lance dans l'écriture d'un livre pour se remettre en selle : Le voyant d'Étampes, essai sur un poète américain méconnu qui se tua au volant dans l'Essonne, au début des années 60.

A priori, pas de quoi déchaîner la critique. Mais si son sujet était piégé ?

Abel Quentin raconte la chute d'un antihéros roman tique et cynique, à l'ère des réseaux sociaux et des dérives identitaires. Et dresse, avec un humour délicieusement acide, le portrait d'une génération.

Biographie

Abel Quentin est l'auteur d'un premier roman très remarqué, Soeur (sélection prix Concourt et finaliste du prix Goncourt des lycéens 2019).

Du même auteur : Abel Quentin