Les anonymes

feuilleter

facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 688 pages
Poids : 789 g
Dimensions : 15cm X 23cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-35584-030-2
EAN : 9782355840302

Les anonymes

de

chez Sonatine éditions

Paru le | Broché 688 pages

22.00 Indisponible

traduit de l'anglais par Clément Baude


Les libraires en parlent

Mr Didier Coviaux (Le Comptoir des Mots)

Avec ce troisième roman paru en France (son sixième sorti en Angleterre), Roger Jon Ellory achève d'imposer sa patte très particulière, mélange d'élégance littéraire, de densité et d'ambition qui transcende le genre du polar pour l'amener vers des territoires plus vastes et captivants.

Ici, tout commence pourtant d'une manière assez classique, avec l'enquête que mène Robert Miller, inspecteur de la Brigade Criminelle de Washington au passé houleux et à l'esprit torturé, sur une série de crimes perpétrés sur des femmes apparemment sans lien entre elles, par un assassin insaisissable surnommé par la presse "Le Tueur aux rubans" - à cause des rubans de couleurs dont il entoure le cou de ses victimes, comme une signature.

Du déjà vu ? Non. Certes, l'enquête, bien menée, nous amène avec réalisme dans le quotidien ingrat et obscur des flics ordinaires confrontés à une violence extraordinaire. Mais, comme dans Vendetta, le précédent roman d'Ellory, elle n'est qu'un point de départ, un prétexte pour livrer une histoire autrement plus riche, complexe et ambitieuse. Dans Vendetta, c'était un portrait de la mafia américaine dans la seconde moitié du XXème siècle ; avec Les Anonymes, c'est dans les eaux troubles de la politique secrète des Etats-Unis - en particulier les manoeuvres honteuses de la CIA - que le romancier anglais, extraordinairement bien documenté (ou bien effroyablement crédible, ce qui au final revient au même), nous pousse à plonger. Le résultat est vertigineux.

Révélé par le superbe Seul le silence il y a deux ans, R.J. Ellory est probablement l'une des plus belles découvertes de ces dernières années, et ses Anonymes achèvent désormais de le faire passer au statut de valeur sûre et d'installer son oeuvre riche, puissante et singulière, dans la catégorie de celles qu'on a envie de suivre de très près.

Quatrième de couverture

«Un véritable aboutissement du genre. Des fanfares devraient saluer l'arrivée d'un thriller de cette ambition, de cette puissance et de cette maîtrise.»

The Guardian

Après Seul le silence et Vendetta, le nouveau chef-d'oeuvre de R. J. Ellory.

Washington. Quatre meurtres. Quatre modes opératoires identiques. Tout laisse à penser qu'un serial killer est à l'oeuvre. Enquête presque classique pour l'inspecteur Miller. Jusqu'au moment où il découvre qu'une des victimes vivait sous une fausse identité, fabriquée de toutes pièces. Qui était-elle réellement ? Ce qui semblait être une banale enquête de police prend alors une ampleur toute différente et va conduire Miller jusqu'aux secrets les mieux gardés du gouvernement américain.

Une fois encore, R. J. Ellory pousse le thriller dans ses retranchements et lui donne une nouvelle dimension, loin de tous les stéréotypes du genre. Entre Robert Littell et James Ellroy, sur un arrière-plan historique qu'il serait criminel de divulguer ici, il mène une intrigue magistrale, jusqu'au coeur du système politique américain. Alliant un sens de la polémique à une tension digne des polars les plus captivants, l'auteur, servi par une écriture remarquable, invente le thriller du siècle nouveau.

Biographie

R. J. Ellory est né en 1965. Après l'orphelinat et la prison, il devient guitariste dans un groupe de rythm'n'blues, avant de se tourner vers la photographie. Après Seul le silence et Vendetta, Les Anonymes est son troisième roman publié en France.

Du même auteur : Roger Jon Ellory