Les chemins de fer en Ukraine au temps de la révolution : souvenirs 1917-1919
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 281 pages
Poids : 350 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-343-19616-9
EAN : 9782343196169

Les chemins de fer en Ukraine au temps de la révolution

souvenirs 1917-1919

de

chez L'Harmattan

Collection(s) : Présence ukrainienne

Paru le | Broché 281 pages

Tout public

28.00 Disponible - Expédié sous 11 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

présentation de Nadine Kobylko | préface de Iaroslav Lebedynsky


Quatrième de couverture

Les chemins de fer en Ukraine au temps de la révolution

Souvenirs 1917-1919

Inédits jusqu'à présent, les souvenirs d'Ivan Kobylko (1882-1951) restituent l'ambiance de révolution, de guerre et de lutte pour l'indépendance des années 1917-1919 en Ukraine. Militant de longue date du mouvement national ukrainien, haut responsable des chemins de fer dans le sud-est du pays, l'auteur était aux premières loges pour observer et commenter les événements - et pour y participer.

Ce témoignage direct et sans artifice contient plusieurs passages d'un grand intérêt historique, comme ceux qui relatent les rencontres d'Ivan Kobylko avec certains des principaux acteurs politiques et militaires de l'époque : Symon Petlioura, Volodymyr Vynnytchenko, Nestor Makhno ou encore l'étrange archiduc Guillaume de Habsbourg qui rêvait d'être roi d'Ukraine.

Ces souvenirs sont présentés par Nadine Kobylko, petite-fille de l'auteur, avec une préface et des notes de Iaroslav Lebedynsky, qui enseigne l'histoire de l'Ukraine à l'Institut national des langues et civilisations orientales de Paris.

Biographie

Ivan Kobylko, né en 1882 dans la région de Poltava, choisit très jeune la double cause du patriotisme ukrainien et du socialisme. Après des études à Saint-Pétersbourg, il prit part en 1905 à la première révolution russe. Il travailla dans la marine marchande puis dans les chemins de fer. En 1917, il prit la tête des chemins de fer du sud-est de la nouvelle Ukraine, où il joua un grand rôle dans les évènements politiques et militaires. Il émigra en 1919 et travailla comme entrepreneur en Pologne puis en France, où il mourut en 1951.