Les chiens de chasse
facebook twitter

Les chiens de chasse

de

chez Gallimard

Collection(s) : Série noire

Paru le | Broché 462 pages

Grand format Livre broché
21.00 Indisponible

traduit du norvégien par Hélène Hervieu


Chronique Page des libraires, rédigée par Lionel Daubigney Librairie Aux vents des mots (Gardanne)

William Wisting est un policier exemplaire : intègre, honnête et reconnu comme tel. Tout change lorsque l’avocat d’un homme reconnu coupable dix-sept ans plus tôt de l’enlèvement et du meurtre d’une jeune femme accuse la police d’avoir fabriqué des preuves permettant de faire condamner son client. En effet, il s’avère rapidement qu’il y a bien eu falsification. Or, à l’époque, William était responsable de l’enquête. Suspendu de ses fonctions, il subit une énorme pression juridique comme médiatique, d’autant plus forte qu’une nouvelle jeune femme vient de disparaître. Il ne peut par ailleurs plus participer à l’enquête et, pour tout arranger, son couple est en train d’exploser. Seul, isolé (il ne sait qui a falsifié les preuves, ni pourquoi), mais avec l’aide et le soutien de sa fille, il décide de reprendre le dossier. Il craint que son équipe et lui-même, soumis à de multiples influences extérieures, aient été victimes du syndrome du « chien de chasse », à savoir se précipiter sur la première piste fraîche, en en négligeant d’autres peut-être plus importantes. Voilà ce qui rend ce deuxième roman de JØrn Lier Horst (ancien officier de police) si palpitant. L’auteur nous entraîne au cœur du maelström d’une enquête policière. Il décortique pour nous chaque étape, analysant des archives et interrogeant des souvenirs vieux de dix-sept ans et nous montre comment, malgré les progrès de la science et de la technologie, le facteur humain reste déterminant, comment l’éducation, les préjugés, l’impatience peuvent facilement orienter les enquêteurs. Ce qui, au regard des enjeux, est tout bonnement terrifiant.

Les chiens de chasse

Dix-sept ans après son incarcération pour l'enlèvement et le meurtre de la jeune Cecilia Linde, Rudolf Haglund retrouve la liberté... Et son nouvel avocat affirme être en mesure de démontrer que Haglund a été condamné sr la base de preuves falsifiées.

William Wisting, à l'époque jeune policier chargé de l'enquête, est devenu une figure exemplaire et respectée, incarnant l'intégrité et les valeurs d'une institution souvent mise à mal dans l'opinion publique.

Au coeur d'un scandale médiatique et judiciaire, suspendu de ses fonctions, Wisting décide de reprendre un à un les éléments du dossier. Les policiers auraient-ils succombé au syndrome des « chiens de chasse », suivant la première piste que leur indique leur instinct, au risque d'en négliger d'autres, et s'acharnant à étayer leurs soupçons pour prouver la culpabilité supposée de leur « proie » ? Ou l'enquête aurait-elle été manipulée ? Mais par qui, et dans quel but ?
Après que Rudolf Haglund, condamné pour le meurtre de la jeune Cecilia Linde, a accusé la police d'avoir fabriqué les preuves, William Wisting, inspecteur à la criminelle, a été suspendu. Décidé à tirer cette affaire au clair, il se replonge dans ce dossier vieux de dix-sept ans, aidé par sa fille, Line, journaliste criminelle et enquêteuse hors norme. Prix Clé de Verre 2013. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 462 pages
Poids : 482 g
Dimensions : 14cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-07-269500-1
EAN : 9782072695001

Du même auteur : Jorn Lier Horst