Les clefs de la justice pénale : pour ne plus être gauche en droit
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 142 pages
Poids : 224 g
Dimensions : 15cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-35113-351-4
EAN : 9782351133514

Les clefs de la justice pénale

pour ne plus être gauche en droit

de ,

chez EdiSens

Paru le | Broché 142 pages

Tout public

16.00 Disponible - Expédié sous 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

Les clefs de la justice pénale

Pour ne plus être gauche en droit

Qu'advient-il de la plainte une fois déposée ? À partir de quand solliciter un avocat ? Quels sont les pouvoirs du juge d'instruction que n'a pas le procureur ? Quelle juridiction peut juger un voleur ? Et un violeur ? Pourquoi certains condamnés sortent-ils de prison avant la fin de leur peine, au grand dam des victimes ?

Le statut de « témoin assisté », la commission rogatoire, les Assises, la mise en examen... Les médias commentent la justice sans l'expliciter. Le lecteur et le spectateur se trouvent abreuvés de formules inintelligibles et perdent donc le sens de l'information qui leur est livrée.

Le citoyen sans formation juridique peut également se sentir désorienté lorsqu'il est confronté à la justice pénale, en déposant sa plainte ou en se trouvant soupçonné, voire accusé.

Cet ouvrage, rédigé par deux magistrats, vulgarise avec humour et légèreté le jargon juridique et la procédure pénale.

Biographie

Fiammetta Esposito est docteur en droit et titulaire d'un DEA de Lettres et d'un DEA de psychologie.
Magistrat depuis vingt ans, elle est aujourd'hui vice-procureur.
Elle est également l'auteur d'un ouvrage pédagogique sur la langue française Les Liaisons dangereuses, paru en 2007.

Simon Rintaud est diplômé de Sciences Po Toulouse.
Magistrat depuis 2015, il est aujourd'hui substitut du procureur.