Les créations lexicales dans le roman africain
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 351 pages
Poids : 520 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-343-07759-8
EAN : 9782343077598

Les créations lexicales dans le roman africain

de

chez L'Harmattan

Paru le | Broché 351 pages

Public motivé

37.00 Disponible - Expédié sous 7 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

Les créations lexicales dans le roman africain

Pour réaliser leurs aspirations et celles de leur peuple, beaucoup d'écrivains africains ont recours à l'africanisme, au tropicalisme des mots et aux créations lexicales, phénomène auquel nous assistons aujourd'hui dans bon nombre d'oeuvres écrites par ces derniers.

À travers un abondant corpus, l'auteur des Créations lexicales dans le roman africain montre comment, par l'entremise des faits linguistiques, de l'emploi des mots nouveaux soit créés soit obtenus par dérivation, suffixation, composition, troncation, siglaison, emprunt ou de l'emploi des mots préexistants dans un sens nouveau, certains écrivains africains ont su renouveler l'écriture dans le roman africain. Toute la critique salua ce phénomène comme « une tentative réussie de renouvellement de l'écriture africaine ».

L'auteur présente dans un premier temps un aperçu synoptique de la langue française et les facteurs à l'origine des créations lexicales. Il analyse ensuite la nouvelle écriture et les créations lexicales, ce qui permet de découvrir avec admiration d'intéressantes tentatives formelles opérées par ces écrivains africains. Enfin, dans une troisième partie intitulée « Les spécificités lexico-créatrice, esthétique et littéraire », il porte un regard sur les inventivités lexicales, l'acceptabilité du néologisme, l'intertextualité et la problématique de la littérature africaine.

Biographie

Robert Ayaovi Xolali Moumouni-Agboké est né à Lomé, au Togo. Titulaire d'un doctorat en littérature africaine, il est actuellement enseignant-chercheur à l'Université de Lomé au département de Lettres modernes. Il a également publié de nombreux articles.