Les écrivains voyageurs au XXe siècle
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 229 pages
Poids : 142 g
Dimensions : 11cm X 18cm
Date de parution :
EAN : 9782020475341

Les écrivains voyageurs au XXe siècle

de

chez Seuil

Collection(s) : Points

Paru le | Broché 229 pages

Public motivé

Poche
9.10 Disponible - Expédié sous 10 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

Le récit de voyage est l'un des plus anciens genres littéraires : Hérodote, Jean de Léry, Nerval, Gautier, Stendhal se sont essayés à cette littérature du «nomadisme». Si le XIXe siècle est marqué par une volonté de redéfinir le genre, le XXe siècle, pour sa part, remet plus radicalement en cause la possibilité même de voyager, de découvrir du jamais vu, de rencontrer de l'inattendu. À cette thèse de la «fin des voyages» s'ajoute l'idée d'une impossible neutralité : tout récit porte en lui la particularité culturelle et politique de celui qui témoigne. Cependant, les écrivains voyageurs qui ont dominé la modernité - Gide, Michaux, Leiris, Lévi-Strauss, Bouvier, Segalen - ont choisi de se défaire de tout classement ou étiquette : le voyage est pour eux l'occasion de s'enraciner en une réalité autre, sans verser dans l'idéalisation du «différent» ou dans l'ethnocentrisme condescendant.

Biographie

Gérard Cogez, professeur de littérature française du XXe siècle à l'université de Lille, il a consacré de nombreux articles et ouvrages à Proust, Leiris, Gracq, Michaux et Gide.

Du même auteur : Gérard Cogez