Les enfants du vide
facebook google+ twitter

Les enfants du vide

de l'impasse individualiste au réveil citoyen

de

chez Allary éditions

Paru le | Broché 211 pages

Tout public

Grand format Livre broché
18.90 Expédié sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Thierry LIMON DUPARCMEUR (LIBRAIRIE SAINTE-HORTENSE)

En 1977, André Glucksmann déboulonnait de leurs piédestaux ceux qu’il appelait les « Maitres-Penseurs » (Fichte, Hegel, Marx et Nietzsche), accusés d’avoir « agencé l’appareil mental indispensable aux grandes solutions finales du XXe siècle ».

Quarante plus tard, à l’inverse, Raphaël, né onze ans après 1968 et deux ans après Emmanuel Macron, nous parle de sa génération, les « enfants du vide » laissé par la fin des idéologies. Un vide que les leaders actuels tenteraient vainement de combler par un leadership à tendance tantôt monarchique (E. Macron), tantôt charismatique (J.L. Mélenchon), afin « d’étancher la soif de transcendance des citoyens » dans une société rongée par l’individualisme et les inégalités, mais aussi par la suprématie de l’économiste et du juriste sur le politique.

Selon l’auteur, seule l’urgence écologique peut susciter la révolution mentale qui nous écartera de la tentation national-populiste au profit d’une démocratie participative.

Même si Raphaël Glucksmann, par ses engagements successifs, témoigne de la même faculté que son père André de s’aventurer sur des chemins de traverse dans lesquels ses idéaux tendent parfois à se perdre dans la brume, il n’en reste pas moins que la pertinence des analyses exposées dans ce livre apporte une contribution nécessaire, et tout à fait passionnante, à notre réflexion sur les enjeux actuels.


Les enfants du vide

Notre échec est grandiose.

Nous pensions que la démocratie allait s'étendre sur le globe, mais elle est en crise partout.

Nous chantions les bienfaits des échanges, mais la mixité sociale recule et de nouveaux murs s'érigent chaque jour.

Nous avions la religion du progrès, mais le réchauffement climatique prépare la pire des régressions.

L'insurrection populiste et le désastre écologique en cours montrent que le logiciel néolibéral nous mène dans l'abîme.

Pour ne pas tout perdre, nous devons sortir de l'individualisme et du nombrilisme.

Si nos aînés ont vécu dans un monde saturé de dogmes et de mythes, nous sommes nés dans une société vide de sens. Leur mission était de briser des chaînes, la nôtre sera de retisser des liens et de réinventer du commun.

Des chemins existent pour sortir de l'impasse. Saurons-nous les emprunter ?
L'auteur fait le constat d'une jeunesse en manque de repères, dénuée de toute cohésion et de tout lien social, tournée vers l'individualisme, vivant dans la peur et la solitude. Il affirme la nécessité de réagir, de retrouver du sens, de nouer des liens et d'inventer du commun, appelant de ses voeux un nouveau contrat social auquel il apporte quelques pistes. Prix Paris-Liège 2019. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 211 pages
Poids : 400 g
Dimensions : 15cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-37073-162-3
EAN : 9782370731623

Du même auteur : Raphaël Glucksmann