Les enfants, pour quoi faire ? Lire les informations techniques

Les enfants, pour quoi faire ?

De Robert Benchley chez Wombat

Collection : Poche comique
Broché 117 pages
Paru le 04/05/2017
Poche
6,50
Disponible - Expédié sous 3 jours ouvrés

Les enfants, pour quoi faire ?

« D'accord, un grand nombre de mères et de pères sont incapables d'élever des enfants au-delà du stade où ils arrêtent de baver, et la plupart des crimes et des problèmes sociaux actuels, selon toute probabilité, sont la faute de parents qui ont acheté des vêtements de taille dix ans à des garçons âgés de quatorze. Mais, même si l'État fonctionnait à la perfection, je ne vois pas où pourrait mener sa tentative d'éduquer les enfants, sinon au chaos. D'ailleurs, je ne vois pas où peut mener toute tentative pour éduquer les enfants, sinon au chaos. »

Un hilarant manuel d'anti-éducation signé Benchley

Du bébé vagissant à l'adolescent taciturne, l'humoriste américain Robert Benchley va tenter de percer, au fil de quinze nouvelles absurdes et caustiques, le mystère de ces étranges créatures : les enfants.

L'auteur tentera aussi de répondre, avec sa drôlerie coutumière, à certaines questions essentielles, par exemple « Comment porter un bébé ? » ou bien « Quel chien choisir pour votre garçon ? (et inversement) ».

Il livrera par ailleurs aux parents anxieux et dépassés quelques conseils frappés au coin du nonsense, comme :

« Lequel des parents doit se lever pour aller préparer le premier biberon du matin ?
- Le moins doué pour faire semblant de dormir. »

Biographie

Chroniqueur humoristique, Robert Benchley (1889-1945) publia ses textes dans les plus prestigieux magazines de son époque, de Vanity Fair au New Yorker. Dès 1928, il fut aussi l'un des premiers comiques du cinéma parlant et reçut un Oscar pour son film intitulé : Comment dormir ? Membre fondateur du « cercle vicieux » de l'hôtel Algonquin avec sa grande amie Dorothy Parker, il fit les quatre cents coups en compagnie de joyeux drilles tels Ernest Hemingway et Errol Flynn.
Maître de l'humour décalé et absurde, admiré par ses pairs, de Stephen Leacock à Woody Allen, Benchley demeure l'un des écrivains anglo-saxons les plus drôles du XXe siècle.

Les enfants, pour quoi faire ? de Robert Benchley chez Wombat