Les enfants sont rois
facebook twitter

Les enfants sont rois

de

chez Gallimard

Collection(s) : Blanche

Paru le | Broché 347 pages

Grand format Livre broché
20.00 Disponible - Expédié sous 48h ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

(Le comptoir des lettres)

Delphine De Vigan emprunte les codes du policier pour mieux livrer une radiographie d'un phénomène de société encore méconnu des adultes: les enfants influenceurs. Un appel à réfléchir collectivement au devenir de ces jeunes à la jeunesse volée. Roman choc !

Les enfants sont rois

« La première fois que Mélanie Claux et Clara Roussel se rencontrèrent, Mélanie s'étonna de l'autorité qui émanait d'une femme aussi petite et Clara remarqua les ongles de Mélanie, leur vernis rose à paillettes qui luisait dans l'obscurité. « On dirait une enfant », pensa la première, "elle ressemble à une poupée", songea la seconde.

Même dans les drames les plus terribles, les apparences ont leur mot à dire. »

À travers l'histoire de deux femmes aux destins contraires, Les enfants sont rois explore les dérives d'une époque où l'on ne vit que pour être vu. Des années Loft aux années 2030, marquées par le sacre des réseaux sociaux, Delphine de Vigan offre une plongée glaçante dans un monde où tout s'expose et se vend, jusqu'au bonheur familial.
Mélanie, mariée et mère de famille, a pour habitude de mettre en scène Sammy et Kimmy, ses deux enfants, sur sa chaîne YouTube Happy récré. Le jour où Kimmy, 7 ans, disparaît en bas de chez elle, Clara, chargée de l'enquête, découvre l'univers des influenceurs et la violence des réseaux sociaux. ©Electre 2021

Annesophiebooks le 30/03/2021

Roman d'utilité publique.

Attention, ce roman est édifiant et hautement addictif ! Avec « Les Enfants sont Rois » Delphine de Vigan nous propose une lecture qui parlera à tous. Parce que ce qu’elle nous narre, c’est notre société actuelle. Parce que ceux qu’elle met en scène, c’est vous, moi, tous autant que nous sommes. Parce que ce qu’elle éclaire de sa plume, se sont les zones d’ombre que nous laissons s’installer sans rien dire. Parce qu’en mettant des mots dessus, des mots justes et efficaces, elle nous offre un roman d’intérêt général. Parce que si, après cette lecture, nous refusons de nous poser les bonnes questions, alors c’est que nous ne valons pas mieux que Mélanie Claux... Sammy et Kimmy pourraient être mes enfants, vos enfants, les enfants de n’importe qui. Malheureusement pour eux, ce sont ceux de Mélanie. Que vaut le bonheur d’un enfant, comparé à un narcissique besoin d’être connu, reconnu, aimé, suivi ? Que vaut le bonheur d’une famille, quand celle-ci n’a pour but que de vous donner toujours plus d’abonnés ? Que vaut notre société, celle qui laisse entendre que l’important c’est d’être « vu », quel qu’en soit le prix ? Et que valons-nous, en tant qu’êtres humains, quand nous laissons de telles choses se produire ? Voire, que nous les soutenons en nous abonnant à ces personnes sans scrupule ? Cette histoire m’a interrogée, bouleversée, énervée, sidérée. En tournant la dernière page je n’ai pas pu m’empêcher d’aller vérifier sur certaines « chaînes » si tout ce qui était écrit était réellement possible... Et ça l’est. Ça l’est à tel point qu’apparemment pour certains, c’est devenu la norme. C’est affligeant. Et surtout très grave. Ce roman est à lire parce que l’histoire est excellente. Parce que la plume est parfaitement accordée. Parce que tout y est vrai, même si c’est une fiction. Parce qu’il est temps d’ouvrir les yeux. Parce qu’il est encore temps de changer les choses. Et surtout parce qu’il est urgent de le faire. Merci, Mme De Vigan, pour ce coup de semonce. Effrayant mais nécessaire. Lisez-le. Offrez-le. Recommandez-le. Vite.

Danielle C. le 24/03/2021

dahlia

Si je savais aussi bien écrire que Delphine De Vigan j'aurais dit toutes ces choses-là

Format : Broché
Nb de pages : 347 pages
Poids : 354 g
Dimensions : 14cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-07-291581-9
EAN : 9782072915819

Vos suggestions de lectures, par GleephTÉLÉCHARGEZ L'APP SUR MOBILE

Du même auteur : Delphine de Vigan