Les Etats-Unis en crise et en guerre : les années Roosevelt, 1932-1945
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 233 pages
Poids : 400 g
Dimensions : 14cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-9540919-6-9
EAN : 9782954091969

Les Etats-Unis en crise et en guerre

les années Roosevelt, 1932-1945

chez Editions Fahrenheit

Paru le | Broché 233 pages

Agrégation

18.00 Indisponible

Quatrième de couverture

En 1932, quand Franklin D. Roosevelt est élu président pour la première fois, l'économie américaine, jadis si puissante, est au plus bas. Réélu à la tête du pays à travers les années de crise et de guerre, il laisse derrière lui une économie en plein essor, qui s'apprête à jouer un rôle moteur dans l'avènement du capitalisme mondialisé. Ces treize années au pouvoir lui ont valu de figurer en bonne place au panthéon des grands présidents américains.

Souvent considéré comme le premier « président moderne », Roosevelt a affirmé la mainmise présidentielle sur le Congrès, considérablement étendu les pouvoirs du gouvernement fédéral, et habilement fait usage des médias de masse pour séduire les coeurs et les esprits des Américains. Il mit son pouvoir et sa popularité au service d'un ambitieux programme d'aide sociale et de réforme - le New Deal - qui jeta les bases de l'Etat-providence américain, transforma la relation des citoyens au gouvernement fédéral, et provoqua la réorganisation de l'opposition entre libéraux et conservateurs autour de la question des rôles respectifs de l'Etat, des syndicats et des entreprises dans l'économie. Mais cette « nouvelle donne » suscita également des réactions hostiles, qui limitèrent considérablement sa portée dans le domaine des inégalités raciales, sexuelles et sociales.

Prenant appui sur les recherches récentes concernant les dynamiques politiques, sociales et culturelles à l'oeuvre dans les « années Roosevelt », ce livre donne un aperçu des transformations qu'elles suscitèrent, tant dans la société américaine qu'au plan institutionnel, et dresse le bilan de ces années de crise et de guerre.

Unique par son format bilingue, ce livre se décline en six chapitres thématiques, chacun composé de trois sections : une première, en anglais, intitulée the story, qui couvre les événements incontournables ; une deuxième, en français, angles d'approche, qui fournit un cadre analytique ; et une troisième, en anglais, key éléments, qui présente de manière condensée mais précise les points essentiels des grands noms/événements/concepts du chapitre.

Biographie

Andrew Diamond
est professeur d'histoire et de civilisation américaine à l'université Paris-Sorbonne. Il est l'auteur de Mean Streets : Chicago Youths and the Everyday Struggle for Empowerment in the Multiracial City, 1908-1969 (University of California Press, 2009) et co-auteur de Histoire de Chicago Fayard, 2013).

Romain Huret
est historien des États-Unis, maître de conférences en civilisation américaine à l'université Lyon 2. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages dont American Tax Resisters (Harvard University Press, à paraître 2014).

Vincent Michelot
est professeur d'histoire politique des États-Unis à Sciences Po Lyon. Agrégé d'anglais, il est l'auteur de plusieurs ouvrages sur la présidence américaine dont L'Empereur de la Maison-Blanche (Armand Colin, 2004), Le président des États-Unis : un pouvoir impérial ?(Gallimard, 2008), et Kennedy (Folio, 2013).

Jean-Christian Vinel
est maître de conférences en civilisation américaine à l'université Paris-Diderot. Spécialiste d'histoire politique et d'histoire du travail, il est l'auteur de The Employee : A Political History (University of Pennsylvania Press, 2013).