Les évasions particulières
facebook twitter

Les évasions particulières

de

chez Albin Michel

Collection(s) : Romans français

Paru le | Broché sous jaquette 498 pages

Grand format Livre broché
21.90 Disponible - Expédié sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

(Atout Livre)

De Sabine, Hélène, ou Mariette, ou encore peut-être leur mère, laquelle nous est plus familière, de laquelle nous sentons nous plus
proche ? A  travers l'adolescence et les débuts dans l'age adulte de trois soeurs,  voici une histoire féminine très réussie des années 70-
80, qui nous promène entre province et Paris, famille catholique modeste, grande bourgeoisie, cercle étudiant ou milieu du théâtre ... 
Veronique Olmi dit merveilleusement comment, en dépit de la proximité familiale, les différences d'âge et d'expériences leur font vivre
différemment les mêmes événements. Elle nous permet ainsi de revisiter une époque encore proche  qui a vu des changements
majeurs dans les modes de vie mais qui fait aussi echo aux préoccupations actuelles.

Un roman passionnant aux personnages attachants.

Elles sont trois soeurs, nées dans une famille catholique modeste à Aix-en-Provence. Sabine, l'aînée, rêve d'une vie d'artiste à Paris ; Hélène, la cadette, grandit entre son oncle et sa tante, des bourgeois de Neuilly-sur-Seine, et ses parents, des gens simples ; Mariette, la benjamine, apprend les secrets et les silences d'un monde éblouissant et cruel.

En 1970, dans cette société française qui change, où les femmes s'émancipent tandis que les hommes perdent leurs repères, les trois soeurs vont, chacune à sa façon, trouver comment vivre une vie à soi, une vie forte, loin de la morale, de l'éducation ou de la religion de l'enfance.

Cette saga familiale, qui nous entraîne de l'après Mai 68 à la grande nuit du 10 mai 1981, est tout autant une déambulation tendre et tragique dans ce siècle que la chronique d'une époque où les consciences s'éveillent au bouleversement du monde et annoncent le chaos à venir.

Il fallait le talent de l'auteure de Bakhita pour en saisir le souffle épique et visionnaire, et la justesse intime.
1970. La vie d'Hélène, 11 ans, se partage entre Aix-en-Provence, avec sa famille modeste, et Neuilly-sur-Seine, chez des parents, où elle passe toutes ses vacances scolaires, dans un univers aux moeurs bourgeoises distinctes de celles qui lui ont été inculquées. Auprès de ses soeurs Sabine et Mariette, mais aussi d'Agnès, leur mère, elle découvre l'esprit contestataire des jeunes et des femmes. ©Electre 2020

Annesophiebooks le 24/08/2020

Un très bon roman.

Les Évasions Particulières est l’un des romans de la rentrée littéraire à ne surtout pas manquer. Véronique Olmi nous offre un très beau moment de lecture, qui restera longtemps en mémoire. Fresque sociale et familiale, ce roman est à la fois un bain de jouvence et un appel à la mémoire collective. Au-delà de l’histoire de Sabine, Hélène et Mariette, c’est tout un pan de notre Histoire que l’écrivaine nous propose, avec autant de force que de délicatesse. Comment ne pas se sentir proche de cette famille, de ses bonheurs, ses peines et ses combats ? Que reste-t-il aujourd’hui de cette décennie tellement porteuse d’espoirs ? L’émancipation de la femme, le deuil, l’éveil à l’écologie, les soubresauts d’une politique patriarcale moribonde, la famille, la religion, l’avortement, et la transmission ne sont que quelques-uns des sujets magnifiquement soulignés par l’auteure dans ce roman qui touche au cœur et à la mémoire. Quel plaisir de se retrouver un peu dans chacun des protagonistes, pour le meilleur et pour le pire : l’amour des livres, la volonté de devenir et l’égocentrisme de Sabine, la passion des animaux, la recherche d’identité et la constante remise en question d’Hélène, la fragilité et la constance de Mariette, mais également Agnès, épouse et mère, qui se rêve tellement plus que cela. Et tant d’autres... Quelle sensation plaisante et étonnante de découvrir ou retrouver cette époque au travers de ces pages ! Quelle tristesse aussi de constater que quantité de problèmes de société étaient déjà là, bien présents, déjà soulignés et pourtant toujours non résolus... Avec son style tout en nuances Véronique Olmi propose une galerie de personnages aussi fascinants qu’imparfaits, idéalement humains. Et que dire du plaisir de redécouvrir dans ces pages les grandes dames qu’ont été Simone Veil, Gisèle Halimi et Simone de Beauvoir ! Et de celui de savourer pleinement, une fois cette lecture terminée, tous les changements bénéfiques qu’elles sont parvenues à apporter à notre société. Un roman qui donne à réfléchir, de la plus belle manière qui soit. Une famille et une histoire à découvrir, de la première à la dernière page. Une merveille à savourer absolument !

Annesophiebooks le 24/08/2020

Un très bon roman.

Les Évasions Particulières est l’un des romans de la rentrée littéraire à ne surtout pas manquer. Véronique Olmi nous offre un très beau moment de lecture, qui restera longtemps en mémoire. Fresque sociale et familiale, ce roman est à la fois un bain de jouvence et un appel à la mémoire collective. Au-delà de l’histoire de Sabine, Hélène et Mariette, c’est tout un pan de notre Histoire que l’écrivaine nous propose, avec autant de force que de délicatesse. Comment ne pas se sentir proche de cette famille, de ses bonheurs, ses peines et ses combats ? Que reste-t-il aujourd’hui de cette décennie tellement porteuse d’espoirs ? L’émancipation de la femme, le deuil, l’éveil à l’écologie, les soubresauts d’une politique patriarcale moribonde, la famille, la religion, l’avortement, et la transmission ne sont que quelques-uns des sujets magnifiquement soulignés par l’auteure dans ce roman qui touche au cœur et à la mémoire. Quel plaisir de se retrouver un peu dans chacun des protagonistes, pour le meilleur et pour le pire : l’amour des livres, la volonté de devenir et l’égocentrisme de Sabine, la passion des animaux, la recherche d’identité et la constante remise en question d’Hélène, la fragilité et la constance de Mariette, mais également Agnès, épouse et mère, qui se rêve tellement plus que cela. Et tant d’autres... Quelle sensation plaisante et étonnante de découvrir ou retrouver cette époque au travers de ces pages ! Quelle tristesse aussi de constater que quantité de problèmes de société étaient déjà là, bien présents, déjà soulignés et pourtant toujours non résolus... Avec son style tout en nuances Véronique Olmi propose une galerie de personnages aussi fascinants qu’imparfaits, idéalement humains. Et que dire du plaisir de redécouvrir dans ces pages les grandes dames qu’ont été Simone Veil, Gisèle Halimi et Simone de Beauvoir ! Et de celui de savourer pleinement, une fois cette lecture terminée, tous les changements bénéfiques qu’elles sont parvenues à apporter à notre société. Un roman qui donne à réfléchir, de la plus belle manière qui soit. Une famille et une histoire à découvrir, de la première à la dernière page. Une merveille à savourer absolument !

Format : Broché sous jaquette
Nb de pages : 498 pages
Poids : 545 g
Dimensions : 14cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-226-44807-1
EAN : 9782226448071

D'autres lectures pour vous x GleephTélecharger l’appli

Du même auteur : Véronique Olmi