Les favoris de la reine
facebook google+ twitter

Les favoris de la reine

dans l'intimité de Marie-Antoinette

de

chez Tallandier

Collection(s) : L'Histoire

Paru le | Broché 379 pages

Tout public

Grand format Livre broché
21.90 En stock - Expédié sous 24h
Ajouter au panier Frais de livraison

16 mai 1770. Marie-Antoinette épouse à Versailles celui qui deviendra Louis XVI. D'abord émerveillée par les fastes de la cour, la jeune dauphine se lasse rapidement des devoirs de sa charge. Pour fuir les contraintes imposées par l'étiquette, elle se retire dès qu'elle le peut en compagnie de quelques privilégiés, le cercle des favoris de la reine.

Alors que nul n'ignore ses déboires conjugaux, la reine est vue à Paris au bal de l'Opéra avec le comte d'Artois, à Versailles avec le beau Lauzun, volage et inconstant, avec le médisant baron de Besenval, le capricieux comte de Vaudreuil, le docile comte Esterhazy, ou encore le ténébreux comte de Fersen.

Loin de garder la réserve habituelle des reines de France, Marie-Antoinette entend vivre comme bon lui semble, malgré les fréquentes remontrances de l'impératrice Marie-Thérèse. Elle goûte par-dessus tout la joie de retrouver ses amis en des lieux fermés au reste de la cour, voués à l'intimité et au délassement : « Ici je ne suis pas la reine, je suis moi. »

À la cour comme à la ville, les rapports de Marie-Antoinette aux hommes font beaucoup jaser - ce qui n'empêche pas nombre de courtisans de briguer la place de favori dans son coeur. De Versailles à Trianon, les intrigues se nouent et se défont entre les candidats et leurs soutiens, au gré des caprices dé la reine.
Une étude sur les relations masculines de Marie-Antoinette comme le comte d'Artois, Lauzun, Besenval, Vaudreuil, Esterhazy ou Fersen. Elle met en lumière la féminité et le désir de plaire de la reine qui ne renonça pas pour autant à son statut de souveraine. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 379 pages
Poids : 492 g
Dimensions : 15cm X 22cm
Date de parution :
EAN : 9791021036628