Les figures du destin dans l'épopée antique gréco-latine
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 304 pages
Poids : 455 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-343-08242-4
EAN : 9782343082424

Les figures du destin dans l'épopée antique gréco-latine

de

chez L'Harmattan

Collection(s) : Kubaba

Paru le | Broché 304 pages

Public motivé

31.50 Disponible - Expédié sous 13 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

On s'efforce de montrer ici que le destin - au sens d'un avenir annoncé ou d'une vie qui s'achève - constitue, dans les trente-deux épopées antiques grecques et latines étudiées, une figure littéraire plutôt qu'historique, philosophique ou religieuse.

Nous ne notons en effet aucun affaiblissement significatif de l'importance du destin, entre les épopées archaïques et celles de l'Antiquité tardive. Par ailleurs, la conception stoïcienne du destin n'affecte fortement que deux épopées. Enfin, Jupiter et les Parques n'ont pas, dans la détermination du destin, un rôle bien différent de celui joué par Zeus et par les Moires.

En revanche, le destin est une figure littéraire où les deux couples majeurs, (...) (moïra - kèr) et fatum - fortuna, ne sont pas assimilables. Il joue un rôle littéraire primordial. Une suppression du destin appauvrirait la personnalité des héros ; elle altèrerait la substance des épopées ; elle pourrait même détruire leur objet. Le destin exerce aussi des fonctions littéraires, favorisant la clarté du récit, accroissant son intérêt, exerçant un effet d'amplification.

Biographie

Daniel Arnould est docteur en «Langues et littératures anciennes» depuis 2014. Il a effectué précédemment une carrière de Professeur des universités, après un doctorat d'État et une agrégation de Sciences économiques.