Les filles de noce
facebook twitter

Les filles de noce

misère sexuelle et prostitution au XIXe siècle

de

chez Flammarion

Collection(s) : Champs, n° 118. Histoire

Paru le | Broché 631 pages

Public motivé

Poche Livre broché
10.00 Disponible - Expédié sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Le «système français» mis en place au lendemain
de la Révolution tend à marginaliser la fille publique
et à l'enfermer dans une série de lieux clos (maison
de tolérance conçue comme un simple égout séminal,
hôpital, prison, établissement de relèvement),
invisibles de l'extérieur mais totalement transparents
au regard policier. Il se révélera vite n'être qu'une utopie.

Dès la fin du Second Empire, le déclin du bordel
et l'émergence de nouvelles conduites prostitutionnelles
reflètent le recul de la misère sexuelle masculine
au sein du prolétariat urbain, et l'embourgeoisement
d'une clientèle qui, désormais, recherche aussi,
avec les filles de noce, l'illusion de la séduction.
L'essor de la maison de rendez-vous, l'attrait exercé
par l'adultère vénal et la quête d'une intimité calquée
sur le modèle conjugal témoignent, par la suite,
de cette mutation des formes du désir.
Cet essai offre une réflexion sur la mutation des formes de désir au XIXe siècle. Après la Révolution, le système marginalise la fille de joie et l'enferme dans des lieux clos. L'auteur étudie la cohérence qui s'instaure entre, d'un côté, la misère sexuelle, et de l'autre, les structures, les conduites, les discours et la politique autour de la prostitution, dès la fin du Seconde Empire. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 631 pages
Poids : 440 g
Dimensions : 11cm X 18cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-08-133192-1
EAN : 9782081331921

Du même auteur : Alain Corbin