Les guerres intérieures
facebook twitter

Les guerres intérieures

de

chez Audiolib

Paru le

Livre audio
21.50 Disponible - Expédié sous 6 à 10 jours ouvrés - COVID oblige
Ajouter au panier Frais de livraison

texte intégral lu par Thibault de Montalembert


Les Guerres intérieures

« Pourra-t-il vivre avec ce secret, l'enfouir dans un recoin de son âme dont il verrouillerait l'accès, ne plus jamais y penser, ne plus jamais y revenir ? Pourra-t-il soutenir le regard de cette femme qu'il aime tant ? Pourra-t-il lui mentir jour après jour sans jamais rien laisser paraître ? Oui, le voilà le vertige : la protéger, c'est la trahir. »

Dans Les Guerres intérieures, Valérie Tong Cuong explore les méandres d'un cas de conscience obsédant et les pièges de la culpabilité. La lâcheté ordinaire, la domination du désir et de la peur et le dépassement de soi sont au coeur de ce livre fiévreux qui met en scène des personnages d'une humanité bouleversante.

Avec tout le talent qu'on lui connaît, Thibault de Montalembert incarne avec justesse et sensibilité Pax, cet acteur de seconde zone, rongé par l'amour et la culpabilité.

« Critique de notre époque, de sa violence et de sa folie, [Valérie Tong Cuong] bouscule ses personnages désenchantés, dévoile leurs failles, leurs peurs et leurs manquements avec une belle hardiesse. »
Marie-Françoise Leclère - Le Point

« Dans ce roman de notre époque, Valérie Tong Cuong refuse d'amadouer le désastre, de charmer avec les soleils noirs de la rédemption. On traverse un cyclone en la lisant. »
Sandrine Mariette - Elle
Comédien de seconde zone, Pax Monnier n'espère plus connaître le succès. Un jour, son agent le contacte et lui apprend qu'un célèbre réalisateur américain veut le rencontrer sans délai. Alors qu'il se rend chez lui pour prendre une veste, des bruits de lutte à l'étage supérieur l'interpellent mais il passe outre. A son retour, il apprend qu'un étudiant, Alexis Winckler, a été sauvagement agressé. ©Electre 2021
Poids : 68 g
Date de parution :
EAN : 9791035402723

Du même auteur : Valérie Tong Cuong