Les inégalités écologiques à l'aune du choléra : les villes africaines à l'exemple de Cotonou
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 364 pages
Poids : 556 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-343-15069-7
EAN : 9782343150697

Les inégalités écologiques à l'aune du choléra

les villes africaines à l'exemple de Cotonou

de

chez L'Harmattan

Collection(s) : Etudes africaines

Paru le | Broché 364 pages

Public motivé

37.00 Disponible - Expédié sous 13 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

préface Philippe Hamman, Jean-Luc Piermay


Quatrième de couverture

Les inégalités écologiques à l'aune du choléra

Les villes africaines à l'exemple de Cotonou

Les populations africaines restent fortement exposées aux risques sanitaires d'origine environnementale. Cette exposition est manifeste dans les espaces urbains et se traduit par l'émergence récurrente de pathologies liées à l'insalubrité. Cet ouvrage montre comment une pathologie comme le choléra peut traduire les inégalités sociales face à l'environnement, conceptualisées en termes d'inégalités écologiques, dans les villes africaines, en mobilisant l'exemple de Cotonou au Bénin.

En tant que pathologie liée à un environnement insalubre, le choléra constitue un marqueur pertinent des inégalités écologiques, qu'il s'agisse d'inégalités d'exposition aux nuisances environnementales, d'accès aux aménités urbaines, de pouvoir d'interpellation de la puissance publique face aux nuisances environnementales ou de participation aux projets environnementaux. À travers l'approche par « effet de lieu », il apparaît que l'incidence différentielle du choléra entre les arrondissements et les quartiers de Cotonou est liée non seulement à l'effet combiné du milieu et des profils socio-économiques des habitants, mais aussi aux politiques publiques, inspirées parfois des recommandations internationales dans le domaine de l'environnement, et qui occultent le contexte socio-politique local.

Biographie

Raoul Taofick Fousséni est docteur en sociologie de l'université i de Strasbourg, où il est actuellement chargé d'enseignement à la faculté des sciences sociales et chercheur associé au laboratoire Société, acteurs, gouvernement en Europe (SAGE, UMR 7363). Il est également professeur de sciences économiques et sociales dans l'Académie de Strasbourg.