Les irremplaçables
facebook twitter

Les irremplaçables

de

chez Gallimard

Collection(s) : Blanche

Paru le | Broché 217 pages

Public motivé

Grand format Livre broché
16.90 Disponible - Expédié sous 7 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Chronique Page des libraires, rédigée par Rodolphe Gillard Librairie des Halles (Niort)

Le pouvoir ne prend sens que par et à travers les citoyens. De même que la nature a horreur du vide, le pouvoir politique tend à mettre sous tutelle cette chose si précieuse, qui fait l’objet de ce livre et qui est au cœur de nos vies. Les Anglais l’appellent le « self-fulfillment ». Cynthia Fleury, qui n’écrit pas en anglais même si elle enseigne à l’American University of Paris, nomme cette capacité de saisir l’instant, de s’emparer de son destin, l’« individuation », le « devenir sujet » en dépit de toutes les contingences. Les Pathologies de la démocratie (Le Livre de Poche) proposait déjà une réflexion philosophique sur le pouvoir, d’« essence totalitaire », dit-elle ici. D’une manière souvent sensible, tirant ses exemples de la littérature comme de la psychanalyse, Cynthia Fleury poursuit sa démarche en refusant de baisser les bras face aux atteintes quotidiennes à l’intelligence et à la conscience qu’a l’individu de lui-même. Chacun de nous est irremplaçable : il suffit juste d’une prise de conscience. Tout l’enjeu de ce livre, sorte de feuille de route éthique pour le futur, est de pointer les multiples conditions d’émergence de cette dernière. Mais la connaissance de notre singularité, de notre irremplaçabilité, n’est encore rien : reste à l’individu moderne à « sublimer » son expérience, sa condition d’homme, sans quoi, dit-elle, le projet moderne serait en échec. On décèle une inquiétude, un trouble, dans les pages qu’elle consacre à Médée qui tue ses enfants car elle refuse d’être remplacée dans le cœur de Jason, et à Cronos, qui mange ses enfants « par peur d’être détrôné par eux » : tous deux, incapables d’affronter le manque, et surtout de le sublimer, renvoient à cet « incurable du manque » contemporain. « Affronter sans cesse le manque est le chemin que chaque individu parcourt pour devenir ce qu’il est » : ce « processus d’individuation », certes douloureux, est un immense défi.

Les irremplaçables

Nous ne sommes pas remplaçables. L'État de droit n'est rien sans l'irremplaçabilité des individus. L'individu, si décrié, s'est souvent vu défini comme le responsable de l'atomisation de la chose publique, comme le contempteur des valeurs et des principes de l'État de droit. Pourtant, la démocratie n'est rien sans le maintien des sujets libres, rien sans l'engagement des individus, sans leur détermination à protéger sa durabilité. Ce n'est pas la normalisation - ni les individus piégés par elle - qui protège la démocratie. La protéger, en avoir déjà le désir et l'exigence, suppose que la notion d'individuation - et non d'individualisme - soit réinvestie par les individus. « Avoir le souci de l'État de droit, comme l'on a le souci de soi », est un enjeu tout aussi philosophique que politique. Dans un monde social où la passion pour le pouvoir prévaut comme s'il était l'autre nom du Réel, le défi d'une consolidation démocratique nous invite à dépasser la religion continuée qu'il demeure.

Après Les pathologies de la démocratie et La fin du courage, Cynthia Fleury poursuit sa réflexion sur l'irremplaçabilité de l'individu dans la régulation démocratique. Au croisement de la psychanalyse et de la philosophie politique, Les irremplaçables est un texte remarquable et plus que jamais nécessaire pour nous aider à penser les dysfonctionnements de la psyché individuelle et collective.
Cet essai met en lumière le lien entre l'individu, le collectif et la durabilité de la démocratie. L'auteure montre que la normalisation des êtres dans une société uniforme peut être un frein à la construction d'un Etat démocratique et comment, au contraire, la valeur subjective de chacun doit être considérée comme un rempart aux dérives. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 217 pages
Poids : 284 g
Dimensions : 14cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-07-014729-8
EAN : 9782070147298

Du même auteur : Cynthia Fleury