Les loups de l'Empereur
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 413 pages
Poids : 695 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
EAN : 9782844783189

Les loups de l'Empereur

de

chez Cheminements

Collection(s) : Une histoire pour l'histoire

Paru le | Broché 413 pages

22.00 Indisponible

Quatrième de couverture

«Les loups de l'Empereur» est un roman historique qui se déroule au jour le jour, précisément du vendredi 23 juin au vendredi 7 juillet 1809. Construit à partir de faits avérés et soucieux d'exactitudes, l'histoire s'achève sur la bataille de Wagram.

Ce roman nous fait découvrir sous un angle inattendu - le rôle déterminant de généraux et de colonels, la plupart passés aux oubliettes de l'Histoire. Conscient de leur importance, Napoléon savait en tirer profit. Le général Lasalle - sans doute son plus magistral hussard - était de ceux-ci.

«Alors Lasalle, à quand la noce?», «Sire, elle aura lieu quand j'aurai de quoi acheter les meubles et la corbeille.», «Comment! Mais je t'ai donné deux cent mille francs la semaine dernière... Qu'en as-tu fait?», «J'en ai employé la moitié à payer mes dettes et j'ai perdu le reste au jeu». Après un tel aveu, plus d'un aurait eu sa carrière brisée; pourtant l'Empereur ordonna qu'on lui verse encore deux cent mille francs de sa cassette personnelle...

Les hussards étaient avant tout des cavaliers et des sabreurs émérites. Guerriers dans l'âme mais séducteurs impénitents - peu de femmes leur résistaient - ils jouissaient tout autant des plaisirs de la table.

Ils savaient aussi tailler dans leur courage, conscients de la précarité de leur condition. Ainsi se comportaient les Marulaz, Piré de Rosnyvinen, Bruyères, Colbert de Chabanais, Maupoint et autre Delaborde: une horde d'officiers bretteurs, rustres, gouailleurs, mauvais sujets ou bien nés, commandés par l'indiscutable Lasalle. Tous servaient avec abnégation et sens de l'honneur les desseins de l'Empereur.

Les loups de l'Empereur sont ressuscités à la lumière crue d'un roman haut en couleur.

Les pages ragent et tempêtent. Elles mettent en scène des caractères bien trempés et - faut-il s'en désoler? - des hommes croyant en des valeurs qui n'ont plus court dans le monde d'aujourd'hui.