Les Mérovingiens
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 452 pages
Poids : 740 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-340-00227-2
EAN : 9782340002272

Les Mérovingiens

de

chez Ellipses

Collection(s) : Biographies et mythes historiques

Paru le | Broché 452 pages

Public motivé

24.50 Disponible - Expédié sous 9 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

Les Mérovingiens

La dynastie Mérovingienne règne du Ve siècle au milieu du VIIIe siècle sur une grande partie de la France et de la Belgique actuelles ainsi que sur une partie de l'Allemagne et de la Suisse. La première figure célèbre de cette dynastie, qui s'éteint à la mort de Childéric III au milieu du VIIIe siècle, est Clovis roi des Francs, fils du premier roi Mérovingien, Childéric Ier. Son nom a marqué l'histoire notamment pour ses guerres contre les Ostrogoths et les Wisigoths qui donnèrent lieu à l'expansion rapide du royaume des Francs.

Assurer la sécurité fut le premier objectif de Clovis. La force ne pouvait en effet tout résoudre et seule la justice pouvait être garante de la paix publique. Ainsi affiche-t-on au Ve siècle : « Nul n'est censé ignorer la loi ». Ce premier acte permettait d'assurer la continuité de l'État, la Res publica, fondée sur la Loi.

Une véritable politique extérieure se dessina à cette époque, entraînant un doublement de la superficie du monde franc. Par ailleurs, le roi entouré de médecins grecs, se flattait de poésie, rédigeait un traité de théologie, après s'être converti au christianisme en 500. Dans une certaine mesure, il n'en finissait plus de se rêver l'alter ego en Occident de l'empereur byzantin.

Au final, l'histoire des Mérovingiens est marquée par l'émergence d'une forte culture chrétienne parmi l'aristocratie, par l'implantation progressive de l'Église sur leur territoire et par une certaine reprise économique après l'effondrement de l'empire romain.

Biographie

Jean Heuclin, professeur d'histoire médiévale, doyen honoraire de la FLSH, université catholique de Lille.