Les métamorphoses. Vol. 1. Vita nostra

feuilleter

facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 525 pages
Poids : 630 g
Dimensions : 15cm X 20cm
Date de parution :
ISBN : 979-10-360-0019-5
EAN : 9791036000195

Vita nostra

Les métamorphoses

de ,

chez Atalante

Collection(s) : La dentelle du cygne

Paru le | Broché 525 pages

25.90 Disponible - Expédié sous 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

traduit du russe par Denis E. Savine


Quatrième de couverture

Les métamorphoses

Vita nostra brevis est, brevi finietur...

« Notre vie est brève, elle finira bientôt... »

C'est dans le bourg paumé de Torpa que Sacha entonnera l'hymne des étudiants, à l'« Institut des technologies spéciales ». Pour y apprendre quoi ? Allez savoir. Dans quel but et en vue de quelle carrière ? Mystère encore. Il faut dire que son inscription ne relève pas exactement d'un choix : on la lui a imposée... Comment s'étonner dès lors de l'apparente absurdité de l'enseignement, de l'arbitraire despotisme des professeurs et de l'inquiétante bizarrerie des étudiants ?

A-t-on affaire, avec Vita nostra, à un roman d'initiation à la magie ? Oui et non. On évoque irrésistiblement la saga d'Harry Potter et plus encore Les Magiciens de Lev Grossman. Mêmes jeunes esprits en formation, même apprentissage semé d'obstacles. Mais c'est sur une autre terre et dans une autre culture, slaves celles-là, que reposent les fondations d'un livre qui nous rappellera que le Verbe se veut à l'origine du monde. Les lecteurs de fantasy occidentale saturés d'aspirations à l'héroïsme tous azimuts en seront tourneboulés.

Vita nostra ouvre le triptyque des Métamorphoses. Les romans du cycle n'ont de lien que la thématique de la métamorphose, en hommage au poème d'Ovide, et un vers du Gaudeamus (Réjouissons-nous), l'hymne des carabins : Vita nostra brevis est, brevi finietur (Notre vie est brève, elle finira bientôt). Numérique, ou brevis est (à paraître en 2020), plonge le lecteur dans l'univers virtuel des jeux vidéo. Dans Migrant, ou brevi finietur, nous suivons un Terrien qui a obtenu son visa pour un autre monde, à l'autre bout de la Galaxie.

Du même auteur : Marina Diatchenko


Du même auteur : Sergueï Diatchenko