RESTEZ A LA MAISON, NOUS VOUS LIVRONS A DOMICILE.
Nos services continuent à fonctionner en lien avec nos partenaires fournisseurs et transporteurs.
Les délais de livraison indiqués sur les fiches des ouvrages sont prolongés en raison de la situation actuelle.
Nos collaborateurs volontaires restent mobilisés, et respectueux des consignes de sécurité, afin de vous servir au plus vite.

Les poilus étaient-ils tous barbus ?
facebook google+ twitter

Les poilus étaient-ils tous barbus ?

la Première Guerre mondiale en 50 questions

de

chez Librio

Collection(s) : Librio, n° 1266. Mémo

Paru le | Broché 103 pages

Bons lecteurs (à partir de 9 ans) | A partir de 9 ans

Grand format Livre broché
3.00 En stock - Expédié lundi
Ajouter au panier Frais de livraison

Les poilus étaient-ils tous barbus ?

« La Première Guerre mondiale fait partie de notre histoire, parce que c'est une tragédie qui a profondément changé la vie de nos ancêtres, et donc la nôtre aussi. »

Plus de cent ans après l'armistice de 1918, la Première Guerre mondiale est encore présente dans tous les esprits. Pourtant, il ne reste plus de témoins directs pour la raconter et le poids des années a dissipé peu à peu son souvenir, réduit bien souvent à quelques noms évocateurs : Verdun, les tranchées, les poilus...

Pourquoi l'uniforme des Français était-il bleu ? Les taxis parisiens ont-ils effectivement sauvé Paris ? Qui étaient le Baron rouge et la grosse Bertha ? À travers 50 questions insolites et sérieuses, redécouvrez la Grande Guerre dans ce qu'elle a de plus fascinant : ses batailles et ses stratégies, mais surtout le courage, l'humour et la solidarité des soldats.
Cinquante questions sérieuses, drôles ou insolites pour tout savoir sur la Première Guerre mondiale : son origine, les poilus, la Grosse Bertha, le soldat inconnu, la vie dans les tranchées, etc. Avec un quiz en fin d'ouvrage. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 103 pages
Poids : 100 g
Dimensions : 13cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-290-20694-2
EAN : 9782290206942

Du même auteur : Sophie Lamoureux