Les pompes à chaleur géothermiques très basse énergie : guide de l'installateur
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 124 pages
Poids : 394 g
Dimensions : 21cm X 30cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-915162-90-5
EAN : 9782915162905

Les pompes à chaleur géothermiques très basse énergie

guide de l'installateur

de

chez Société d'éditions du bâtiment et des travaux publics

Collection(s) : Recherche, développement, métier

Paru le | Broché 124 pages

Professionnels

18.20 Disponible - Expédié sous 5 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

Les Pompes à chaleur géothermiques

Très basse énergie

En France, la température moyenne au niveau du sol est en général de 10° C à 14° C et l'accroissement de la température en fonction de la profondeur est en moyenne de 4° C tous les 100 m. Une énergie renouvelable est naturellement présente dans le sous-sol à quelques dizaines - voire des centaines - de mètres et dans les aquifères qui s'y trouvent mais à une température inférieure à 30° C, non exploitable naturellement. L'exploitation de cette énergie nécessite la mise en oeuvre de pompes à chaleur pour prélever cette chaleur à basse température et pour l'augmenter à une température suffisante pour le chauffage d'habitations par exemple. Parmi les pompes à chaleur figurent les pompes à chaleur dites géothermiques qui regroupent principalement :

  • Les PAC sur sol où la source de chaleur externe est constituée par le sol. Deux types de PAC sur sol sont à considérer :
    • les PAC avec capteurs enterrés horizontalement ou verticalement avec circulation d'un fluide intermédiaire,
    • les PAC avec capteurs enterrés horizontalement avec circulation d'un fluide frigorigène, à détente directe dans le sol.
  • Les PAC sur eau de nappe où la source de chaleur externe est celle contenue dans de l'eau de nappes aquifères superficielles (profondeur < à 100 m) captée par un forage. Par rapport aux techniques de pompes à chaleur prélevant de la chaleur sur l'air extérieur, les PAC géothermales offrent le principal avantage d'utiliser une source froide dont la température est beaucoup plus stable. En effet, en simplifiant, la température moyenne annuelle de la surface du sol peut être considérée égale à la température moyenne annuelle de l'air.

Le guide que vous avez entre les mains rappelle à titre de conseils pratiques, les règles techniques minimales pour :

  • les conditions d'études,
  • la conception,
  • les conditions d'emploi,
  • l'installation,
  • la maintenance,
  • le contrôle, des systèmes de pompes à chaleur géothermiques destinés au chauffage ou au chauffage-rafraîchissement des locaux résidentiels individuels.

Du même auteur : Comité scientifique et technique des industries climatiques