Les portes de l'enfer : la répression légale des minorités sous Vichy... : prémices de la chute démocratique en France
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 471 pages
Poids : 568 g
Dimensions : 14cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-84795-542-2
EAN : 9782847955422

Les portes de l'enfer

la répression légale des minorités sous Vichy...
prémices de la chute démocratique en France

de

chez L'Esprit du temps

Paru le | Broché 471 pages

Tout public

20.00 Disponible - Expédié sous 5 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

Les portes de l'enfer

La répression légale des minorités sous Vichy... Prémices de la chute démocratique en France

« Ce travail est nourri principalement de la lecture de tous les journaux officiels de 1936 à 1946 que j'avais donc en ma possession par un effet de la providence. Ce fut un fastidieux travail et épuisant que de lire ces lignes souvent minuscules, non autrement accessibles que sous la forme papier à l'époque. Mais je savais vouloir raconter la répression des minorités de la manière la plus assurée qui soit ; cela, je le pouvais en étudiant les lois. Je m'en suis tenu là. »

Un récit historique, donc, de la répression légale des minorités uniquement construit à partir des documents officiels publiés dans les journaux officiels de 1936 à 1946. Il ne s'agit pas d'un livre d'histoire mais bien un ouvrage portant à la lecture publique ce qu'a pu « commettre » un gouvernement légitime parce que constitutionnel, à l'époque de la Seconde Guerre mondiale.

Il ne s'agit pas d'un livre sur la Shoah, mais sur toutes les exactions commises sur les minorités de 1939 à 1944 (Juifs, Tziganes, Francs-Maçons, Apatrides, etc.) par décision officielle, par l'invention de lois fabriquant ainsi un argument de légitimité considéré comme suffisant.

Un index thématique complet permet aux lecteurs d'avoir accès aux sources premières comme à une bibliographie détaillée traitant de l'ensemble des sujets abordés dans cet ouvrage.

Biographie

Dramaturge et romancier, Alain Julien Rudefoucauld a publié six romans : Autonomie d'un meurtre (Calman-Lévy, 1998), J'irai seul (Seuil, 2003), Le Dernier contingent (Tristram, 2012, Prix France Culture-Télérama 2012), Une si lente obscurité (Tristram, 2013, prix de la page 111/ Radio Nova 2013), Joseph libéré (La Dernière goutte, 2017), Peep Show (l'Esprit du Temps, 2018, vice-lauréat du Premio Letterario Internazionale Indipendente, en mémoire de Dino Buzzati)... et de nombreuses pièces de théâtre dont Sponticules (Lauréat Aide à la Création, CNT 2013). Il décide avec cet ouvrage de faire oeuvre pour l'Histoire.

Du même auteur : Alain Julien Rudefoucauld