Les processus de démocratisation des années 1990 et la sociogenèse des crises et dérives en Afrique
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 262 pages
Poids : 423 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-343-13458-1
EAN : 9782343134581

Les processus de démocratisation des années 1990 et la sociogenèse des crises et dérives en Afrique

de

chez L'Harmattan

Collection(s) : Etudes africaines

Paru le | Broché 262 pages

Public motivé

28.00 Disponible - Expédié sous 18 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

Les processus de démocratisation des années 1990 et la sociogenèse des crises et dérives en Afrique

Cet ouvrage qui vient après les deux précédents de l'auteur, est un cri d'alarme, mais aussi une contribution tendant à orienter les débats vers un domaine pas suffisamment exploré : celui des causes structurelles des crises et dérives politiques en Afrique.

En effet, le continent noir a été déchiqueté, privé de ses grands ensembles et se trouve aujourd'hui muselé par des barrières linguistiques et territoriales tributaires des autres cultures.

Sans la prise en compte de leurs substrats socioculturels dans les processus politiques néolibéraux, cela constitue une bombe latente qui commence à exploser avec pour conséquences des crises profondes. Ces crises ont des impacts aux niveaux politique, économique et socioculturel.

Les chances de l'intégration sont ainsi compromises au niveau des pays et au niveau régional. Les petites économies nationales sont non compétitives, les symboles historiques non partagés par tous, une pléthore de langues et une multitude culturelle, interdisant le choix d'une seule pour en faire une langue nationale. Sans oublier d'autres impacts nocifs qui mettent en péril les processus dits de démocratisation.

Biographie

Maître de Conférences, Jacqueline Nkoyok est Professeur de Sociologie à l'Université de Douala.