Les quatre vies d'Arséni
facebook twitter

Les quatre vies d'Arséni

roman non historique

de

chez Fayard

Collection(s) : Littérature étrangère

Paru le | Broché 362 pages

Grand format Livre broché
24.00 Disponible - Expédié sous 5 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison
Ce livre est également présenté dans notre sélection :

traduit du russe par Anne-Marie Tatsis-Botton


Le héros, Arséni, naît en 1440 près du monastère Saint-Cyrille
du lac Blanc et meurt en 1520 au terme d'une longue vie qui
le conduit de son lieu de naissance à Pskov, puis jusqu'à Venise
et Jérusalem, avant de le ramener à son point de départ. Ses
dons de guérisseur lui valent partout où il séjourne une grande
renommée et pourraient lui assurer honneurs et fortune. Mais,
ayant involontairement causé dans sa jeunesse la mort de la
femme aimée sans qu'elle ait reçu les sacrements de l'Église,
il renonce à tous biens terrestres et tente par la mortification
d'obtenir le rachat de celle qu'il ne veut pas livrer au néant.

Chronique imaginaire d'un être tourmenté par la sainteté, ce
roman-fable nous entraîne, un siècle après Andreï Roublev,
dans une Russie du Moyen Âge ravagée par la peste et dans
le quotidien d'un petit peuple humble et brutal, de moines
visionnaires, de pèlerins exposés aux dangers de longs voyages.
Inspiré par des vies de saints russes, stylistiquement aussi
dentelé que les feuilles d'un herbier, il dépayse fortement, tout
en nous menant aux sources du christianisme russe.
Arséni naît en 1440 près du monastère Saint-Cyril du lac Blanc. Ses dons de guérisseur lui valent une grande renommée partout où il séjourne, de Venise à Jérusalem. Il pourrait aisément faire fortune, mais ayant dans sa jeunesse causé accidentellement la mort de sa bien-aimée sans qu'elle ait reçu les sacrements de l'Eglise, il renonce à tout bien terrestre pour tenter de se racheter. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 362 pages
Poids : 620 g
Dimensions : 15cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-213-68636-3
EAN : 9782213686363

Du même auteur : Evgueni Vodolazkine