Les soleils de l'hiver
facebook twitter

Les soleils de l'hiver

de

chez Ed. De Borée

Collection(s) : Les essentiels

Paru le | Broché 349 pages

Grand format Livre broché
13.90 Disponible - Expédié sous 6 à 10 jours ouvrés - COVID oblige
Ajouter au panier Frais de livraison

Les Soleils de l'hiver

Joseph Biron a 82 ans quand sa femme, Louisette, meurt, le laissant seul et désemparé dans sa ferme du Camper, au coeur des Cévennes. Cependant dès le lendemain de l'enterrement, un drôle de petit bonhomme, Tintin, lui amène un panier de victuailles de la part de sa voisine. Décontenancé, Joseph va mieux découvrir cette femme étonnante que tout le monde fuit. Il se sent revivre. Alors, malgré son âge, il entreprend de restaurer le four à pain du hameau avec Tintin, repart à la chasse, organise des repas qui rassemblent famille, voisins et touristes.

Puis un jour, un jeune homme, Thierry, débarque au Campet et dans sa vie...

Prix de l'Académie Poétique et Littéraire de Provence

- Je suis désolé, monsieur. Nous sommes arrivés de nuit. Pourtant je ne pensais pas m'être trompé...

Il observa attentivement le cliché puis son regard fit le tour des bâtiments. Il ajouta, l'air perplexe :

- Je me croyais chez moi. Mon père ma tellement parlé de cette maison !...

Joseph le regarda fixement, incrédule. Puis les mots se mirent à pénétrer en lui et ce qu'il commençait à deviner décomposait peu à peu chaque trait de son visage. Il redoutait ce moment depuis toujours et il semblait que l'heure était arrivée... L'air lui manqua, soudain ; il demanda d'une voix mal assurée :

- Tu t'appelles comment, jeune homme ?

- Thierry Sarran, répondit celui-ci.
Après la mort de son épouse, Joseph Biron, 82 ans, reste seul dans leur ferme des Cévennes. Peu à peu, il retrouve goût à la vie grâce à Agnès dite la Bousconne, l'une de ses voisines, que tous tiennent à l'écart. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 349 pages
Poids : 516 g
Dimensions : 15cm X 23cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-8129-3204-5
EAN : 9782812932045

Du même auteur : René Barral