Les soutiens spirituels aux missionnaires et à la mission, XVIIe-XXIe s.
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 258 pages
Poids : 434 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-8111-1615-6
EAN : 9782811116156

Les soutiens spirituels aux missionnaires et à la mission, XVIIe-XXIe s.

chez Karthala

Collection(s) : Histoire des mondes chrétiens

Paru le | Broché 258 pages

Public motivé

24.00 Disponible - Expédié sous 7 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

préface Paul Coulon


Quatrième de couverture

Créé en 2001, à l'initiative d'enseignants-chercheurs de l'Institut Catholique de Paris, le Groupe de Recherche Interdisciplinaire sur les Écrits Missionnaires - le Griem - se donne pour tâche d'explorer, dans une perspective historique et comparatiste, la diversité des formes d'écriture suscitées par les missions catholiques et protestantes. Le Griem se penche ici sur les modalités mises en place au sein du catholicisme pour assurer le soutien spirituel du missionnaire dans son action depuis le XVIIe siècle jusqu'à aujourd'hui.

Pour le XVIIe siècle, est souligné non le déplacement missionnaire mais le mouvement intérieur qui le sous-tend. Sont étudiées les correspondances du capucin Le Clerc du Tremblay, plus connu sous le nom de Père Joseph ; de Marie Guyart de l'Incarnation, Ursuline de Tours missionnaire au Canada ; de Monsieur Tronson, supérieur des prêtres de Saint-Sulpice encourageant les missionnaires sulpiciens de Montréal ; des soeurs hospitalières missionnaires en Nouvelle France accompagnées par les jésuites.

Le XIXe siècle se caractérise par le souffle des laïcs et l'importance accordée à la prière, manifestes à travers les figures de Pauline Jaricot animant l'oeuvre du Rosaire Vivant et du curé Desgenettes avec l'Archiconfrérie de Notre-Dame-des-Victoires étendant sa prière aux dimensions du monde.

Continuité et diversité au XXe siècle où le soutien spirituel à la mission universelle se traduit : - par des correspondances (celle du franciscain Poissonnier, disciple de Charles de Foucauld au Maroc, ou celle du P. Wauhier, mort martyr au Laos) ; - par des réseaux, comme l'archiconfrérie du Très Saint Enfant soutenant la catholicité palestinienne et les missionnaires français au Moyen-Orient ; par des cercles, comme le Cercle Saint Jean Baptiste, foyer de spiritualité et de culture missionnaire dans la période qui précède le Concile Vatican II ; - et même par une Lettre apostolique, celle de Jean-Paul II sur le Rosaire, tournée vers la mission, notamment dans le cadre de la nouvelle évangélisation.

Biographie

Catherine Marin, enseignant-chercheur en Histoire de l'Église, directrice-adjointe de l'ISTR (Institut de science et théologie des religions) à l'Institut Catholique de Paris, est membre fondateur du Griem. Ses travaux portent surtout sur les missions aux XVIIe et XVIIIe siècles au Canada et en Asie mais aussi sur les femmes en mission au XIXe siècle.