Les travailleurs frontaliers en Europe : mobilités et mobilisations transnationales
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 263 pages
Poids : 368 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
EAN : 9782296004313

Les travailleurs frontaliers en Europe

mobilités et mobilisations transnationales

de

chez L'Harmattan

Collection(s) : Logiques sociales

Paru le | Broché 263 pages

Public motivé

23.00 Disponible - Expédié sous 8 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

préface Maurice Blanc


Quatrième de couverture

Produit d'une structure du marché du travail qui ne se limite pas aux cadres étatiques, le travailleur frontalier se définit par sa résidence et son activité dans deux espaces nationaux différents, entre lesquels il se déplace quotidiennement. Sa situation est liée à des accords binationaux et, de plus en plus, à la réglementation communautaire. Pourtant, la protection sociale, les régimes de chômage, invalidité, retraite, ou encore la fiscalité, ne coïncident pas pleinement entre les différents États. Les espaces frontaliers de la France de l'Est constituent un terrain exemplaire : ils offrent des comparaisons à la fois au sein de l'Union Européenne - vis-à-vis de la Belgique, du Luxembourg et de l'Allemagne -, mais aussi par rapport à la Suisse. Grâce à une enquête sociologique auprès des représentants de la main d'oeuvre transfrontalière en Europe, cet ouvrage analyse les conditions variables d'accès de groupes associatifs au champ décisionnel national et européen. La défense des travailleurs frontaliers apparaît de prime abord comme une cause illégitime, confrontée à une image négative de profiteurs et de corporatisme. C'est par la production d'une expertise militante mobilisant le droit communautaire que les porte-parole entreprennent de contourner ces obstacles, à travers des compétences et des savoir-faire valorisés dans le nouvel espace politique européen. Cela suppose en particulier une professionnalisation des pratiques, passant par toute une formation pour ces acteurs «de terrain».

Biographie

Philippe Hamman, docteur en science politique, est chercheur au Centre de Recherche et d'Étude en Sciences Sociales (CNRS-CRESS) et enseigne à l'Université Marc Bloch (Strasbourg II), ainsi qu'à l'Institut d'Etudes Politiques de Strasbourg, où il est associé au Groupe de Sociologie Politique Européenne (GSPE, UMR 7012 PRISME). Il a notamment codirigé Discours savants, discours militants. Mélange des genres (en collaboration avec J.-M. Méon et B. Verrier), L'Harmattan, 2002, et publié Les transformations de la notabilité entre France et Allemagne : l'industrie faïencière à Sarreguemines (1836-1918), L'Harmattan, 2005.