Lettre ouverte à toutes les mères
facebook google+ twitter

Lettre ouverte à toutes les mères

de

chez Autrement

Collection(s) : Essais-documents

Paru le | Broché 289 pages

Tout public

Grand format Livre broché
22.00 Expédié sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

traduit de l'anglais (Royaume-Uni) par Cécile Dutheil de La Rochère | préface de Marie Darrieussecq


Chronique Page des libraires, rédigée par Florence Zinck Librairie Sauramps Comédie (Montpellier)

Il s’agit d’un essai sur l’amour et la cruauté, d’où son titre original Mothers. An Essay on Love and Cruelty, que suscitent et qu’éprouvent les mères dans notre société occidentale. L’auteure nous propose une réflexion sur ce que recouvre la maternité et du risque que les femmes encourent, « à se plier à toutes les injonctions qui entourent la naissance ». Comme nous le rappelle Marie Darrieussecq dans la préface, « on ne naît pas mère à la naissance de son enfant, on le devient (au mieux) ». Jacqueline Rose fait grandement référence à la littérature d’Elena Ferrante, en soulignant tous les ressorts psychologiques que sous-tendent les rapports et liens affectifs rencontrés chez les personnages de ses romans : amour harcelant, jeux de domination, sacrifice des mères… Il est vrai que la littérature a foisonné dans cette thématique, pensons au Livre de ma mère d’Albert Cohen, La Promesse de l’aube de Romain Gary ou, plus près de nous, Souvenirs de la marée basse de Chantal Thomas. Ce livre est là pour rappeler à chacun d’entre nous que le regard sociétal exige sûrement beaucoup trop des mères. Laissons-les tout simplement être mères à leur guise.

« Jacqueline Rose défie les femmes d'embrasser un nouveau féminisme - un féminisme qui "aurait le courage de ses contradictions". »
The New Yorker

Aimantes, étouffantes, négligentes, admirables... Idéalisées autant que critiquées, les mères seraient à l'origine de tous nos maux aussi bien que la source d'un amour - forcément - inconditionnel. Mais peut-on tant demander aux mères ?

De Médée à Elena Ferrante, en passant par Courtney Love, Toni Morrison et Simone de Beauvoir, de l'illusion de la mère parfaite à la stigmatisation des mères célibataires, Jacqueline Rose déconstruit les mythes entourant la maternité. Dans cet essai puissant, aussi intime qu'universel, elle propose une relecture inédite et politique de cette histoire complexe - l'histoire d'une angoisse et d'un bonheur infinis.
L'auteure revient sur la culpabilisation constante dont sont victimes les mères : les mères célibataires seraient une charge pour la société, les immigrées profiteraient du système, elles sont trop aimantes ou pas assez. A travers des histoires de vie, des enquêtes ou des analyses psychanalytiques, elle étudie comment mettre fin à cette victimisation. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 289 pages
Poids : 302 g
Dimensions : 14cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7467-4751-7
EAN : 9782746747517