Libérées, délivrées ? : rapports de pouvoir animés

feuilleter

facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 259 pages
Poids : 384 g
Dimensions : 15cm X 23cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-86938-261-9
EAN : 9782869382619

Libérées, délivrées ?

rapports de pouvoir animés

de

chez INA

Collection(s) : Médias et humanités

Paru le | Broché 259 pages

Public motivé

20.00 Disponible - Expédié sous 48h ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

préface Didier Brunner


Quatrième de couverture

Libérées, délivrées ?

Rapports de pouvoir animés

L'auteure présente une analyse sociohistorique des identités de genre proposées dans les séries animées françaises. Ces programmes ont souvent relayé une construction différentialiste du genre, caractérisée par la subalternité du féminin et son assignation à des fonctions d'assistance et de soin.

Néanmoins, en accompagnant les transformations de notre société, certaines séries ont pu remettre en cause les normes de genre et les oppositions classiques. Sont ainsi décodés 56 dessins animés (1957-2014), des premières aventures de Tintin en semi-animation, en passant par Bonne nuit les petits, Les Mystérieuses Cités d'or, les célèbres séries « Il était une fois... » (l'Homme, les Découvreurs, les Explorateurs, etc.), jusqu'aux productions plus contemporaines comme les séries « T'Choupi ». À mesure que l'on avance dans le temps, on rencontre des personnages partiellement affranchis des catégories de genre binaires (Candy, dans Les Zinzins de l'espace), qui assument un positionnement féministe (dans Il était une fois... notre Terre), et de plus en plus d'héroïnes fortes (par exemple dans Totally Spies !, Code Lyoko, ou la tranche « Girl Power » de la chaîne Gulli).

L'ouvrage montre que les questions de genre tendent à devenir un sujet de discussion incontournable dans le monde de l'animation, aussi bien en France qu'à l'international.

Biographie

Mélanie Lallet est sociologue des médias, maîtresse de conférences en Sciences de l'Information et de la Communication à l'UCO Nantes, chercheuse au centre Humanités et Sociétés de l'UCO et chercheuse associée à l'IRMECCEN (Institut de Recherche Médias, Cultures, Communication et Numérique) de la Sorbonne Nouvelle. Auteure de l'ouvrage Il était une fois... le genre (INA, 2014), ses travaux portent sur les représentations de genre dans les séries animées françaises pour enfants et sur l'émergence de discours féministes dans l'animation audiovisuelle française.