Little Louis
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 237 pages
Poids : 318 g
Dimensions : 15cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-36139-738-8
EAN : 9782361397388

Little Louis

de

chez Mot et le reste

Collection(s) : Littératures

Paru le | Broché 237 pages

20.00 Disponible - Expédié sous 48h ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

Nouvelle-Orléans, 31 décembre 1912. Tandis que fusent les traditionnels pétards du Nouvel An, Louis Armstrong, onze ans, tire des coups de feu en l'air avec un vieux pistolet chipé chez lui. Immédiatement arrêté, il est placé dans une institution pénitentiaire pour enfants noirs des rues. Pour le garçon qui travaille depuis l'âge de cinq ans afin d'aider sa mère, cette détention s'avère une planche de salut. Il intègre la fanfare dirigée par Peter Davis, qui devient son père de substitution et décèle vite son exceptionnel talent de cornet-tiste. À sa sortie, l'adolescent retourne pelleter du charbon le jour et jouer le soir dans les honky tonks, bouges du quartier chaud de Storyville où le jazz s'invente, entre prostituées et voyous. Ce récit à la première personne met en scène l'enfance terrible mais trépidante et joyeuse de Little Louis jusqu'à son départ pour Chicago à vingt ans. Histoire d'un miracle, d'un sauvetage par l'art. Ou comment, dans un contexte ultra-violent de ségrégation et de misère, un enfant radieux s'apprête à défier l'ordre établi par les Blancs et à embrasser le monde.

Chez nous, c'était la nouvelle Babylone, le royaume du crime et de la dépravation à ce qu'on disait. Tout un bas monde se vautrait dans la fange. Mais en vérité, qui connaissait Storyville, à part ceux qui y vivaient ? Pas grand monde pour la bonne raison que le gratin n'y mettait guère les pieds. [...] Je n'ai jamais été malheureux dans ma ville. Nous, les gosses, on ne s'ennuyait pas. Du matin au soir, on cavalait à droite à gauche. Je crois bien n'être jamais resté en place plus d'une heure. Sauf quand j'écoutais jouer Joe Oliver. Là je ne mouftais plus. J'étais muet sidéré. Il fallait le voir souffler dans son cornet, un maître. Papa Oliver m'a tant apporté. J'enregistrais mentalement ses gestes, son style, ses morceaux. Tout ce que je sais, c'est dans nos rues que je l'ai appris. La vie, ça se passe dans la rue, dans la pleine lumière ou à la lueur d'un réverbère, pas derrière les persiennes des belles demeures.

Biographie

Journaliste littéraire née à Paris, Claire Julliard a longtemps été nègre dans l'édition. Elle est l'auteure d'une biographie de Boris Vian, de romans pour la jeunesse, de L'Oie sur un lac gelé chez Léo Scheer et des Hors-Venus chez Belfond.

Du même auteur : Claire Julliard